Fêtes : 3 façons d'attacher ses cheveux après 50 ans

À l’approche des fêtes, on se prend à rêver de coiffures aussi chics que stylées. Pour sublimer les cheveux mi-longs le temps d’une soirée, rien ne vaut l’avis des pro.

Restez informée

Bun sur le haut du crâne, tresse déstructurée… bien sûr que les fêtes peuvent rimer avec audace ! C’est le moment idéal pour oser des coiffures différentes, plus chics ou plus sophistiquées qu’au quotidien. Cependant, quand on n’a plus 20 ans, mieux vaut respecter certaines règles.

Les détails qui font la différence

Pour être certaine de mettre votre visage en valeur, oubliez l’ultra-lisse, les coiffures trop tendues ou portées trop basses : les traits du visage ayant tendance à s’affaisser, ces mises en beauté capillaires risquent d’accentuer le phénomène.

Un volume (raisonnable) au niveau des racines adoucit le visage tout comme les mèches sauvages qui s’échappent des queues de cheval, des tresses ou des chignons car elles ont l’avantage d’habiller les contours. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à leur donner du mouvement en les ondulant subtilement. Mais attention, cela doit rester naturel, sous peine de ringardiser votre look. « Même si c’est votre coiffeur qui vous coiffe, il faut toujours avoir l’impression que vous l’avez fait toute seule », explique Mahdi Ben Hadid, formateur international pour Lazartigue. La frange est aussi une bonne option pour donner du style à une coiffure : elle habille le front, camoufle certains défauts et souligne le regard.

1. La tresse sur le côté

Si vous avez assez d’épaisseur ou les cheveux ondulés, faites une tresse (simple ou façon épi de blé) à porter sur le côté. Vous manquez de densité ? Travaillez la texture à l’aide d’un spray effet « retour de plage » par exemple, ou d’un fer à boucler. Une fois la natte finie, desserrer les mèches afin de donner une impression de densité et de casser le côté trop net et trop propre, un brin ringard. Veillez à laisser quelques mèches sauvages afin d’habiller les contours du visage.

2. Le chignon tressée

Comme pour la coiffure précédente, travaillez la matière de vos cheveux, puis tressez-les. Remontez ensuite la natte et fixez-la à l’arrière du crâne à l’aide d’une jolie attache (barrette, broche…). Autre option, faites deux tresses (une de chaque côté), croisez-les et enroulez-les avant de les fixer comme un chignon avec un joli pic doré par exemple.

3. La queue de cheval bohème

La queue de cheval est toujours une option chic à condition de respecter certaines règles : la première consiste à toujours laisser des mèches lâchées afin d’encadrer le visage. N’oubliez pas : tout ce qui est « plaqué » risque de mettre en avant les petites imperfections du visage. Vous pouvez crêper légèrement les cheveux pour donner du volume, sans en faire trop non plus pour que cela reste naturel. Ni trop basse, ni trop haute, nouez la queue-de-cheval à l’arrière de la tête, là où le crâne forme un léger « plat ».

Le chignon bas, bonne option ou pas ?

Moins facile à adopter, le chignon bas demande un ovale impeccable ou presque. Cette coiffure chic à souhait sublimera toutes celles aux visages toniques. Si ce n’est pas votre cas, passez votre chemin.

La touche chic : l’accessoire

Ruban, barrette vintage, pince perlée, broche ou encore pic doré pour attacher la chevelure sont les bienvenus. En revanche, pas de strass ni de paillettes, il faut que cela reste chic et moderne.

Merci à Quentin Feynie, formateur Bumble and Bumble, et Mahdi Ben Hadid, formateur international pour Lazartigue.

A lire aussi :

⋙ Coiffure : 5 gestes indispensables après 50 ans

⋙ 5 astuces pour rajeunir grâce à sa coupe de cheveux après 50 ans

⋙ Quelle coiffure adopter après 50 ans si on porte des lunettes ?

Source: Lire L’Article Complet