Festival de Cannes : "La Dérive des continents (au sud)", une relation conflictuelle mère-fils sur fond de crise migratoire

Présenté en première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs, La Dérive des continents (au sud) de Lionel Baier (Les grandes ondes, La vanité) joue avec les codes. À mi-chemin entre la comédie, le drame et la satire politique, le réalisateur décortique les retrouvailles conflictuelles entre une mère (Nathalie) incarnée par Isabelle Carré…