« À bientôt » : Lââm adresse un bouleversant message à son défunt mari

La chanteuse Lââm continue de rendre hommage à son mari qui s’est éteint début novembre. En témoigne un nouveau post Instagram de l’artiste, montrant cette dernière et son défunt compagnon dans leurs moments de complicité.

L’interprète de Petite sœur fait tout pour que la mémoire de son mari ne tombe pas dans l’oubli. Le 2 novembre, Lââm avait annoncé sur les réseaux sociaux la disparition de son bien aimé, le DJ, chanteur et musicien Robert Suber emporté par un cancer. Depuis, la chanteuse n’a cessé de poster de touchants clichés de leur couple sur son compte Instagram. Le 11 novembre, cette dernière a publié un collage de photos la représentant avec son mari dans leur tendre enfance avec pour description : “ Laam+ Suba = Love Forever ( NDLR : amour pour toujours), ta femme pour toujours. RIP mon roi. Merci pour tout, repose en paix, à bientôt.

Début novembre, les nombreux commentaires haineux à propos du défunt compagnon de la protégée de la chanteuse avaient profondément choqué cette dernière. Mais la récente publication de Lââm semble avoir calmé les esprits. Effectivement, nombreux ont été les internautes à avoir partagé la douleur de la veuve, ce jeudi 11 novembre. “De tout cœur avec toi, paix à son âme”, disait l’un avec bienveillance. “J’espère vraiment que tu trouveras la force pour surmonter cette affreuse perte”, pouvait-on également lire.

https://www.instagram.com/p/CWJlVNlLzrh/

A post shared by Laam Officiel (@laamofficiel)

Un message universel

Alors que l’artiste urbaine a dévoilé le 3 novembre les causes du décès de Robert Suber, elle semble s’être depuis engagée avec ferveur dans la lutte contre le cancer. En témoigne les nombreux hashtags de Lââm sous ce nouveau cliché, “#f*ck le cancer” ou encore “cancer de m*rde, ainsi qu’un lien vers le compte Instagram de l’association franco-américaine Dana Dawson Cancer, luttant contre la maladie.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : GENGIS BORDENAVE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet