Accouchement de Meghan Markle : le compte à rebours a commencé…

D’après la presse anglaise, la naissance du second enfant de Meghan Markle et du prince Harry pourrait arriver d’un jour à l’autre. Le couple avait annoncé que la petite fille devrait rejoindre leur famille dans l’été.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Ils avaient annoncé une naissance d’ici à l’été, mais la cigogne pourrait être un peu en avance pour les Sussex. D’après la presse anglaise de ce lundi 31 mai, la fille de Meghan Markle et Harry pourrait naître dans “les prochaines semaines”, ou “d’un jour à l’autre pour les plus optimistes, comme le Daily Beast. Comme le dévoilait une newsletter dédiée à la famille royale la semaine du 25 mai, la petite soeur d’Archie pourrait défier le calendrier, relançant les interrogations sur la date de l’accouchement : “On a toujours dit au Royalist que l’été commençait en Juin, mais on entend aussi des rumeurs que le bébé était attendu un peu plus tôt que cela, ce qui nous pousse à penser que la réponse est ‘d’un jour à l’autre à présent.” Le compte à rebours a donc commencé.

L’annonce de cette seconde grossesse des Sussex avait été faite le jour de la Saint-Valentin, et le couple avait précisé quelques semaines plus tard que cet enfant serait une petite fille. Cette grossesse avait empêché la jeune femme de 39 ans d’accompagner son époux aux obsèques du prince Philip le 17 avril. Les médecins avaient en effet déconseillé à Meghan Markle de prendre l’avion, pour préserver l’enfant à naître. L’ex-actrice avait déjà subi une fausse couche en juillet 2020, et le couple se montre depuis le début de cette seconde grossesse “très prudent”.

Où se déroulera l’accouchement ?

Reste à savoir dans quel hôpital Meghan Markle choisira d’accoucher. Omid Scobie, biographe et ami de Meghan et Harry a confié à un documentaire de la chaîne britannique Channel 4 que le choix pourrait s’arrêter sur la maternité de l’hôpital de Cedars Sinai, à Los Angeles : “Il y a beaucoup de spéculations sur l’endroit où pourrait naître la fille de Harry et Meghan. Cedars-Sinai à Los Angeles a une des meilleures maternités du pays.” Le dispositif auquel fait référence Omid Scobie a déjà été testé par non moins que Kim Kardashian, Beyoncé, ou Victoria Beckham, et coûterait la modique somme d’environ 3 200 euros par nuit. L’enfant serait ainsi la première parmi les arrières-petits-enfants de la reine Elizabeth II à ne pas naître sur le sol d’Albion.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet