Accusée de maltraiter ses employés, Kim Kardashian réplique

Kim Kardashian serait-elle le genre de patronne qui empêche ses employés de prendre des pauses déjeuner, ou même des pauses tout court ? C’est en tout cas ce qu’on peut lire dans la plainte déposée par un groupe de personnes en charge de la maison et du jardin de la star qu’a obtenu 
The Blast.

Dans les documents, la femme d’affaires affirme de son côté ne pas être responsable du fait que ces sept employés n’ont pas pu avoir de pauses réglementaires alors qu’ils travaillaient dans sa maison de 60 millions de dollars.

Pas de sa faute

Alors qui est coupable ? Si l’on en croit Kim Kardashian, c’est la société qu’elle paye pour recruter ses employés de maison. La future ex-femme de Kanye West n’a aucun rapport direct avec toutes les personnes qui travaillent chez elle. Ses avocats estiment donc qu’elle ne peut pas être jugée responsable de la manière dont cette société externe gère ses rapports avec les employés de maison. Elle insiste d’ailleurs sur le fait qu’elle n’a jamais été en retard pour payer la moindre facture à l’entreprise tierce.

« Ces travailleurs ont été embauchés et payés par l’intermédiaire d’un fournisseur tiers engagé par Kim pour fournir des services en continu. Kim n’est pas partie prenante dans l’accord conclu entre la société et ses travailleurs, elle n’est donc pas responsable de la façon dont le vendeur gère son entreprise ni des accords qu’il a conclus directement avec son personnel », a déclaré le clan Kardashian dans un communiqué.

Affaire à suivre…

Source: Lire L’Article Complet