Affaire Delphine Jubillar : un nouveau rebondissement impliquant la cousine de l'infirmière disparue

Alors que la chambre de l’instruction a définitivement rejeté la constitution des amies de Delphine Jubillar en partie civile, elle a en revanche jugé « recevable » celle de la cousine de l’infirmière disparue, Lolita Escobedo, comme l’a indiqué La Dépêche samedi 4 décembre 2021.

  • Delphine Jubillar

Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar reste toujours introuvable près d’un an plus tard. Pour l’instant, son mari, Cédric Jubillar, avec qui elle était en instance de divorce, reste le principal suspect dans cette affaire. Pour mémoire, il a été mis en examen pour « homicide volontaire sur conjoint« , et placé en détention depuis le mois de juin 2021. L’artisan s’est une nouvelle fois retrouvé au cœur de l’actualité vendredi 3 décembre 2021, étant donné qu’il était de nouveau auditionné par les juges ce jour-là. Cédric Jubillar a été interrogé sur la fameuse nuit durant laquelle sa femme s’est évaporée.

Pour rappel, l’une des voisines du couple Jubillar a indiqué aux enquêteurs qu’elle avait entendu des « cris glaçants » provenant du domicile de Delphine et Cédric le soir de la disparition de l’infirmière. De son côté, le fils aîné de l’infirmière et de l’artisan a indiqué aux juges que ses parents se sont disputés le 15 décembre 2020. « Arrête-toi !« , aurait crié Delphine Jubillar à son mari. « Ça parlait fort, je les ai vus« , a affirmé le petit garçon âgée de 7 ans durant son audition à Toulouse vendredi 26 novembre 2021. Bien évidemment, Cédric Jubillar fut confronté au témoignage contradictoire de son propre fils par les juges.

Lolita Escobedo au sujet de sa cousine Delphine Jubillar : « Je pense qu’elle n’est plus là, qu’il lui est arrivé le pire »

Par ailleurs, La Dépêche a révélé samedi 4 décembre 2021 que cette affaire venait de connaître un nouveau rebondissement. En fait, la chambre de l’instruction a déclaré « recevable » la constitution de partie civile de Lolita Escobedo, qui n’est autre que la cousine de Delphine Jubillar. Pour rappel, cette dernière avait décidé de se constituer partie civile avec cinq amies de l’infirmière, seulement 3 semaines après sa disparition. Après avoir essuyé plusieurs rejets, Lolita Escobedo a donc obtenu gain de cause. En revanche, la constitution en partie civile des amies de Delphine Jubillar a définitivement été rejetée. « Je pense qu’elle n’est plus là, qu’il lui est arrivé le pire« , avait récemment déclaré la cousine de Delphine Jubillar, qui aurait dû fêter ses 34 ans il y a quelques jours. Pour le moment, Cédric Jubillar reste présumé innocent dans cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet