Affaire Estelle Mouzin : son père sceptique quant aux révélations faites par Monique Olivier

Mardi 6 avril 2021, les fouilles pour retrouver le corps d’Estelle Mouzin ont été relancées. Elles font suite aux informations données par Monique Olivier, dans le cadre de sa mise en examen. Eric Mouzin, père de la victime, ne cache pas ne plus rien attendre du couple.

  • Michel Fourniret

Estelle Mouzin a été enlevée le 9 janvier 2003, à Guermantes, en Seine-et-Marne. Depuis, l’enquête n’a toujours pas permis de retrouver le corps de la petite fille, malgré les aveux de Michel Fourniret en mars 2020. En ce début de mois d’avril 2021, les enquêteurs auraient obtenu de nouvelles informations sur le lieu où serait enterrée la fillette. Si l’enquête est relancée, c’est parce que Monique Olivier, l’ex-femme du tueur en série, a récemment témoigné dans le cadre de sa mise en examen pour complicité de meurtre. Pour la première fois, la femme du pédocriminel a affirmé l’avoir conduit au lieu où a été enterrée Estelle Mouzin, a expliqué l’avocat d’Eric Mouzin, Me Didier Seban, sur l’antenne de LCI, mardi 6 avril 2021.

Nos confrères du Parisien précisent que Monique Olivier aurait donné des informations qui pourraient être déterminantes pour retrouver Estelle Mouzin. Monique Olivier aurait également admis avoir “joué un rôle actif dans la séquestration d’Estelle Mouzin à Ville-sur-Lumes“. Plus précisément, elle a expliqué avoir été contactée par son mari, le soir du 9 janvier. Il lui avait avoué avoir enlevé une petite fille, retenue captive dans la maison de sa sœur. Mais alors qu’il devait partir travailler, il aurait demandé à Monique Olivier d’aller tenir compagnie à l’enfant. La femme s’était alors exécutée. À ce moment-là, avant le retour de Michel Fourniret du travail, Estelle Mouzin était encore en vie. Un mode opératoire qu’il avait déjà mis en œuvre lors de l’enlèvement d’Elisabeth Brichet, comme l’avait rappelé la juge d’instruction, Sabine Khéris.

Eric Mouzin “attend tout de la justice

Le 11 janvier 2003, Michel Fourniret aurait à nouveau demandé à sa femme de le rejoindre dans la maison de sa sœur. Selon Monique Olivier, le corps de la petite fille était déjà dans la voiture du pédocriminel. Les époux auraient pris la direction du village de Rumel. Monique Olivier aurait laissé son mari seul avec la dépouille, comme pour ses précédents crimes. Le corps de la fillette aurait été enterré dans un bois aux abords du village de Rumel. Si elle n’était pas au volant de la voiture ce jour-là, Monique Olivier se serait souvenue avec suffisamment de précision du chemin emprunté par son mari pour lancer ces nouvelles fouilles.

Mais le père d’Estelle Mouzin demeure prudent. Monique Olivier a souvent changé de versions et amoindri son implication dans les crimes commis par son époux. L’homme n’attend rien de Michel Fourniret, ni de Monique Olivier, qui sont, malgré tout, les personnes mises en examen pour le meurtre de sa fille, et il attend tout de la justice“, a précisé son avocat sur LCI. Si ces déclarations marquent “une avancée importante dans l’enquête” selon l’avocat, il ne s’agit pas moins de la cinquième fouille organisée en 18 ans d’enquête. “Mais nous gardons l’espoir”, assure Me Seban, qui se veut optimiste pour son client.

A lire aussi : “La Traque” : ces “incohérences” relevées par un journaliste qui a rencontré Michel Fourniret

Source: Lire L’Article Complet