Affaire Grégory : pourquoi Dominique Rizet n’a pas apprécié le documentaire Netflix

Dominique Rizet revient avec de nouveaux épisodes de l’émission faite entrer l’accusée. Il s’est confié à Téléloisir ce 25 septembre sur les nouveaux épisodes et en a profité pour tacler certaines émissions ou docus-fictions dont celui de Netflix sur le petit Grégory.

L’émission culte Faites entrer l’accusé revient avec une nouvelle salve d’épisodes. Pour l’occasion, Dominique Rizet a donné une interview ce 25 septembre à Télé-Loisirs pour introduire les nouveaux épisodes. Le premier de la saison, diffusé ce soir, racontera l’histoire d’Aurélien Pioger, assassiné dans des circonstances très troubles en 2008, dans le Maine-et-Loire. La nouvelle saison contient pour l’heure quatre épisodes. Le présentateur a expliqué pourquoi, malgré le succès, il n’y en avait pas plus : « C’est un long travail d’enquête. Là, on atteint nos limites. Et, surtout, on cherche à faire un travail de qualité. » Il en a profité pour donner son avis sur la popularité des docufictions inspirés de faits divers. Dont celui de Netflix sur l’affaire du petit Grégory.

« La production Netflix sur l’affaire Grégory m’avait déplu, car tout allait dans le sens de la culpabilité de Bernard Laroche. C’est peut-être la vérité, mais il est mort innocent… «  a-t-il confié. Mais la production Netflix n’est pas la seule a avoir été taclée par Dominique Rizet, il a également donné son avis sur une autre émission qui s’intéresse aux faits divers. Au bout de l’enquête, présentée par Marie Drucker, a également été évoquée. « Je ne dirai pas si c’est bien ou si c’est mal. Mais avoir arrêté Faites entrer l’accusé pour proposer cette émission… C’est la même recette, mais le gâteau est différent. » Ça a le mérite d’être clair.

Une erreur qui lui a fait « toucher le fond »

Si aujourd’hui tout va bien pour l’expert police justice de BFM TV, il a pourtant traversé une période difficile à cause d’une erreur en direct qui lui a fait « toucher le fond ». Le 9 janvier 2015, deux jours après les attentats de Charlie Hebdo, Dominique Rizet était invité sur tous les plateaux de télévision pour commenter certaines opérations policières en cours en tant qu’expert. Très informé par des sources policières, il avait révélé en direct des détails sur une opération en cours du GIGN. « On me donne l’antenne, je me perds dans mes notes, je lis qu’il y a une femme cachée, et en m’entendant je me dis : ‘Qu’est-ce que tu fais ?’ » Cette erreur lui fera perdre la confiance des forces de l’ordre. Depuis, les choses semblent s’être arrangées, puisqu’il a révélé à Télé-Loisirs que Jonathann Daval a retrouvé l’amour en prison, preuve qu’il est encore bien informéArticle écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Dylan Meiffret / Nice Matin / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet