Affaire Jean-Pierre Mura : tout sur cet effroyable fait divers

Dimanche 21 novembre 2021, RMC diffuse un épisode inédit de Faites entrer l’accusé, consacré à l’affaire Jean-Pierre Mura. Dominique Rizet et Rachid M’Barki reviennent sur cet effroyable faits divers que la presse a renommé « Les disparues de l’A6 ».

Restez informée

Souvenez-vous. Le 20 août 1984, Françoise Bruyère et Marie-Agnès Cordonnier, deux cousines de 22 ans, appellent leurs familles en Belgique pour les prévenir de leur arrivée à Mâcon. Elles vont faire du stop pour visiter la région pendant 15 jours. Deux jours plus tard, elles quittent le domicile de leur ami à Mâcon. C’est la dernière fois que les jeunes femmes seront vues. Deux jours plus tard, Sylvie Aubert disparaît à son tour, après avoir quitté son travail de caissière à l’hypermarché Mammouth de Châlon-sur-Saône. Elle passe par une petite route avec son vélomoteur pour rejoindre la maison de ses parents à Saint-Loup-de-Varennes. Ses parents ne la verront plus jamais. En cherchant sa fille, le père de famille va donc retrouver le vélomoteur à quelques kilomètres de chez lui, ainsi que son sac à main et une chaussure.

Le 18 décembre 1986, le corps de Christelle Maillery, 16 ans, est retrouvé dans le local à vélo d’un immeuble du Creusot. La jeune femme a été assenée d’une trentaine de coups de couteau sur le corps. Le 15 août 1987, le corps de Marthe Buisson, pensionnaire d’un foyer pour l’enfance, est retrouvé le long de l’A6 à hauteur de Saint-Albin. Quinze jours plus tard, Nathalie Maire, employée d’une sandwicherie sur l’aire d’autoroute de Saint-Albin, est retrouvée morte sur son lieu de travail. Au total, ce sont 14 jeunes femmes qui ont mystérieusement disparu entre 1986 et 1997. La presse les a appelées « Les disparues de l’A6 ». RMC Story s’intéresse à ce fait divers dans son prochain numéro, dimanche 21 novembre 2021.

Jean-Pierre Mura reconnu coupable, vingt-neuf ans après les faits

Dimanche 21 novembre 2021, RMC Story diffuse un nouvel épisode inédit de Faites entrer l’accusé consacré à l’affaire Jean-Pierre Mura, qui a choqué la France entière dans les années 90. Vingt-neuf ans après ces disparitions, l’assassin a reconnu les faits, lors de son procès, jeudi 18 juin 2015. Âgé de 47 ans au moment de la sentence, ce dernier a été condamné à vingt ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Saône-et-Loire pour le meurtre de Christelle Maillery, une des « disparues de l’A6 », tuée en 1986.

Tout au long du procès, que Dominique Rizet et Rachid M’Barki relateront sur RMC Story, l’homme niera en bloc les faits qui lui sont reprochés. « Je n’ai tué personne. Ce n’est pas moi qui ai tué cette petite fille », a déclaré Jean-Pierre Mura, dans des propos relayés par Le Monde. Au total, douze jeunes femmes sont mortes et/ou disparues entre 1984 et 2005 en Saône-et-Loire sans explications. Rendez-vous dimanche 21 novembre 2021 à 21 h 05 sur RMC Story pour un nouveau numéro de Faites entrer l’accusé : Jean-Pierre Mura, Lame fatale.

Source: Lire L’Article Complet