Alain Delon a "régressé" : son fils Anthony évoque les lourdes conséquences de l'isolement sur son état de santé

En juin 2019, Alain Delon faisait un AVC. S’il était sur une pente ascendante depuis plusieurs mois, son fils Anthony raconte ce 17 septembre comment il a régressé à cause du confinement…


Cela fait maintenant un peu plus d’un an qu’Alain Delon a été victime d’un AVC et d’une légère hémorragie cérébrale. Après quatre mois d’hospitalisation, et à 84 ans, ce dernier essaye encore de retrouver sa santé d’avant.

Très affaibli mentalement et physiquement, l’acteur est actuellement dans sa propriété de Douchy, dans le Loiret, dans laquelle il se repose. Si avant le mois de mars Alain Delon commençait à retrouver un peu sa forme grâce à la rééducation, le confinement a malheureusement entraîné beaucoup de retard et de négatif sur sa guérison. C’est d’ailleurs ce qu’explique son fils Anthony Delon dans les colonnes de Paris Match, “Mon père n’a plus voulu personne chez lui pendant le confinement”, un ordre qui a ainsi empêché son kiné de venir lui faire faire ses exercices trois fois par semaine, et a donc entraîné une régression de son état. Alain Delon a ainsi « perdu quatre mois dans sa rééducation alors qu’il était sur la pente ascendante“, mais aujourd’hui son fils le confirme, « ça va mieux, il se retape ».

Depuis le premier jour post-hospitalisation, Alain Delon le savait, il lui faudra du temps pour s’en remettre complètement et aller vraiment mieux. L’acteur expliquait d’ailleurs lui-même en juin dernier à l’AFP que « retrouver un bon état de santé était long ». Heureusement, le moral de ce dernier est au beau fixe, « comme avant » selon son fils aîné. Et c’est sans doute grâce à ses enfants, Anouchka, Alain-Fabien et Anthony, que l’acteur de 84 ans réussi à garder le sourire et à retrouver la santé aussi rapidement.

Côté prudence pour l’avenir de ses enfants, Alain Delon a souhaité jouer la carte de l’assurance en désignant sa fille Anouchka exécutrice testamentaire. L’année dernière, l’acteur avait fait savoir haut et fort, qu’à l’inverse de Johnny Hallyday, qu’il avait pris les décisions nécessaires pour sa succession. Suite à son état de santé se dégradant, mais également suite à l’attaque d’Ari Boulogne son fils illégitime, Alain Delon a alors préféré prendre les devants. Aujourd’hui maman, nul doute que la jeune femme saura prendre les bonnes décisions.

À voir aussi : Au plus mal, Alain Delon se retrouve assigné en justice 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet