Alain Delon sur ses enfants : « Je les vois peu »

La légende du cinéma français brise le silence. Deux ans après son AVC, Alain Delon offre de rares confidences dans “Paris Match”, où il évoque notamment ses enfants.

Son état de santé, son bonheur retrouvé avec Hiromi, ses amours disparues… A bientôt 86 ans, Alain Delon n’élude rien dans les pages de Paris Match. Revenu de loin, et d’un AVC qui l’a laissé entre la vie et la mort, la légende vivante signe son retour avec une interview poignante depuis sa propriété de Douchy (Loiret). Là où le héros du Samouraï, éternel solitaire, profite du dernier chapitre de son existence, apaisé et toujours “seul“. “Mais ce n’est pas important, lâche-t-il. Ce qui est important, c’est que, complètement entouré du monde, j’ai été seul toute ma vie. Ça, je pense que c’est une question d’enfance, d’éducation, de comportement et puis c’est une forme d’amour de la solitude, que j’ai connue toute ma vie.

Un éloignement qu’il ressent également en tant que père, ce rôle qui lui a parfois causé du tort. “La seule chose qui n’est pas ma solitude, ce sont mes enfants. Mais je les vois peu, parce qu’ils ont la vie qu’ils ont. Chacun est occupé, certains ont des enfants…“, regrette le papa d’Anthony (56 ans), Anouchka (30 ans) et Alain-Fabien (27 ans). L’aîné a en effet trois enfants, Lou, Liv, et Alyson, tandis qu’Anouchka a récemment donné naissance à un petit Lino.

Les préoccupations d’Alain Delon sur son héritage

Pour Alain Delon, penser à l’après peut aussi être dur à vivre. Tout en restant plein d’énergie – il compte bien tourner un dernier film “exceptionnel – l’acteur iconique ne peut s’empêcher d’avoir le clap de fin à l’esprit. “Voir s’amorcer la fin de vie n’est pas simple, reconnaît-il. Il y a des enfants, les héritages… C’est très compliqué de penser tout le temps à ce que l’on va pouvoir laisser aux gosses. On se souvient déjà que lors son hospitalisation, à la suite de son AVC, des bruits autour de désaccords entre les trois enfants avaient couru.

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet