Alain Gillot-Pétré : sa réaction très dure sur l’équipe technique après son malaise à l’antenne

Le 1er juin 1998, le présentateur vedette de la météo, Alain Gillot-Pétré, est victime d’un malaise en direct en plein bulletin météo. Quelques semaines plus tard, un certain 12 juillet, il revient sur le devant de la scène avec un nouveau style ne permettant plus de cacher qu’il est malade.

Le 31 décembre 1999, Alain Gillot-Pétré, vedette de la météo sur TF1, rendait son dernier souffle à seulement 49 ans. Une disparition soudaine et brutale qui aura marqué toute une génération. Il faut dire que la découverte de sa maladie avait fait l’effet d’une bombe. C’est le 12 juillet 1998, alors qu’il était écarté de l’antenne depuis plusieurs semaines, qu’il fait une apparition surprise dans la météo de Catherine Laborde. Il a le crâne rasé. Tout le monde comprend alors que le Monsieur Météo populaire, blagueur est malade. Tout a commencé le 1er juin de la même année, lorsqu’il est victime d’un malaise en direct, alors qu’il présentait la météo. Dès le début de son bulletin, les téléspectateurs remarquent qu’il ne semble pas aller bien. Il a une respiration saccadée et a besoin d’appuyer ses mains sur les cartes pour rester debout. Et d’un seul coup il lance le souffle coupé : "Je ne peux plus, excusez-moi." En régie, la technique panique et attend de longues minutes avant de rendre l’antenne. La caméra est alors tournée et rien ne se passe.

Alain Gillot-Pétré venait de faire un malaise en direct. Quelques mois plus tard, il avait pris la parole TV+, sur Canal+. Très remonté devant la réaction des équipes techniques de TF1, il avait part de sa colère. "Beaucoup de gens m’ont écrit en disant : ‘On a cru que vous faisiez une blague’. Je n’aurais jamais fait une blague comme ça. On ne joue pas avec un homme qui tombe. Ce n’est pas drôle, un homme qui tombe", avait-il ainsi expliqué Marc-Olivier Fogiel dans TV+.

De quoi est mort Alain Gillot-Pétré ?

Toujours perturbé par la manière dont son malaise avait été géré, il ne supportait pas revoir ces images. "Vous m’avez secoué avec ce truc-là. Je l’ai pris dans la gueule." S’il a signé son retour à l’animation de la météo dès le mois d’octobre, ses apparitions se feront de plus en plus rares jusqu’à ce jour où le cancer a été plus fort que lui.

Source: Lire L’Article Complet