Alizée : la chanteuse mêlée malgré elle à une affaire d’escroquerie

Un jeune homme vulnérable a versé 15.000 euros à des fraudeurs, alors qu’il pensait être en contact avec Alizée. Sa famille demande à l’artiste d’intervenir.

A propos de

  1. Alizée

Alizée est coeur d’une polémique malgré elle. Durant plusieurs semaines, Lilian pensait converser avec l’interprète de la chanteuse de 36 ans… Mais en réalité, il a été manipulé par des cyber-harceleurs. “A partir de là, s’est créé un amour virtuel entre mon frère et cette Alizée, qui a fini par lui faire croire qu’elle avait besoin d’argent”, a confié à l’Est Républicain la sœur de la victime. Cette dernière envoie “des cartes prépayées, achetées dans des bureaux de tabac” et “de l’argent sur des IBAN en Lituanie et au Maroc”.

Les escrocs ont été jusqu’à créer deux faux sites internet pour duper leur proie. L’un pour un faux notaire basé en Belgique, l’autre pour une banque fictive. Au total, le doubien vulnérable a versé 15.000 euros aux fraudeurs. Les proches du jeune hommes ont rapidement été mis au courant de la situation par le biais de la police. Il faut vraiment que les gens fassent attention à ne pas répondre, sur internet, à des personnes qu’ils ne connaissent pas. Car une fois le doigt dans l’engrenage, ils ne s’en sortent pas”, a averti la vice-procureure de la République.

“Beaucoup de gens se font avoir”

Dans les médias, la famille de Lilian a appelé Alizée à prendre la parole face à cette arnaque : “Il n’y a qu’Alizée qui pourrait nous aider à mettre fin à ça”, a expliqué la sœur de la victime sur la mère d’Annily. Et d’ajouter : “Il y a beaucoup de gens qui se font avoir. On ne peut pas l’admettre, j’ai horreur de l’injustice. Tout le monde sait qu’il existe beaucoup d’arnaques sur Internet, mais là, il faut alerter l’opinion publique car il y a un réseau hyperorganisé derrière.”

Impuissantes et invisibles, les victimes de tels pièges demeurent souvent dans l’ombre. “On nous a dit que mon frère avait une chance inouïe d’avoir sa famille”, a déclaré Sophie. Et de poursuivre : “Il y a beaucoup de gens normaux, mais fragiles et esseulés, qui se font emporter par la vague et se retrouvent à la rue, mains dans les poches.”

Crédits photos : BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet