Amanda Lear dézingue le biopic sur Salvador Dali

Amanda Lear s’est confiée dans les colonnes de Télé Star, à retrouver en kiosque ce lundi 12 juillet. L’actrice a évoqué le biopic sur Salvador Dali. 

Elle n’a pas mâché ses mots. Amanda Lear a été la muse de Salvador Dali dans les années 1960 avant de devenir une chanteuse à succès, une animatrice et une comédienne. Tous deux se sont rencontrés alors que la jeune femme, qui était toujours étudiante, n’avait que 18 ans. "Il m’a dit que j’avais la "plus belle tête de mort" qu’il n’a jamais vue et je me souviens avoir pensé qu’il était juste un con", avait-elle expliqué dans les colonnes de Vanity Fair en 2015. Par la suite, Amanda Lear avait indiqué être "tombée sous le charme de ce type qui était un monsieur adorable" et une véritable amitié est rapidement née entre eux. Ils ont été inséparables jusqu’au décès du peintre catalan en 1989. Dans les colonnes de Télé Star, en kiosque ce lundi 12 juillet, la chanteuse s’est confiée sur son amitié avec Salvador Dali mais également sur le biopic dédié à son ami et qui sortira l’année prochaine. "Je n’irais sûrement pas voir le biopic", affirme-t-elle avant de préciser : "Ben Kingsley qui joue Dali avec perruque et moustache, c’est ridicule. Et je ne vous parle pas de ce mannequin australien de deux mètres qui est censé être moi. On dirait une prostituée ukrainienne", a-t-elle conclu.

Une anecdote inoubliable. Dans les colonnes de Télé Star, Amanda Lear a ensuite évoqué ses peintures et elle a affirmé que, selon elle, Salvador Dali aurait "détesté mes oeuvres". Par la suite, elle s’est souvenue de sa rencontre avec le peintre : "Quand je l’ai rencontré, je lui ai dit que je peignais. Il m’a répondu : "Surtout, ne me montrez jamais vos toiles. Les peintures de bonnes femmes sont navrantes", s’est-elle souvenue. Quelques années plus tard, Salvador Dali a mis au défi sa muse. "J’ai réalisé une toile dans son atelier. En la découvrant, il m’a fait ce compliment machiste : "C’est pas mal pour une femme", affirme Amanda Lear. Aujourd’hui, en parallèle de sa carrière de peintre, l’artiste est aussi actrice et elle sera à l’affiche de Camping Paradis. Un rôle qu’elle a accepté car cette proposition est "arrivée au bon moment. Cela faisait des mois que j’étais confinée avec mes chats. J’avais envie de voir du monde et ce n’était pas loin de chez moi. J’ai dit oui", confie-t-elle. Et concernant son personnage ? "C’est une cougar qui donne l’impression de traverser une sorte de crise. C’est plein de quiproquos. C’était très sympa à faire", a-t-elle conclu.

Amanda Lear : a-t-elle de nouveaux projets ?

En mars dernier, Amanda Lear a dévoilé son single More. Et concernant son prochain album ? "Il devrait sortir à l’automne normalement", lance-t-elle avant de préciser : "Pour la première fois, ce sera tout en français, un piano-voix en hommage à Gainsbourg, Trenet, Bashung". De plus, la chaîne Arte va diffuser un documentaire relatant sa vie. Une initiative qui n’est habituellement pas au goût de la chanteuse. "On va montrer une autre facette de ma personnalité cette fois-ci. C’est intéressant", affirme-t-elle. D’ici quelques mois, c’est également sur scène que les fans de Amanda Lear pourront la retrouver. "J’attends avec impatience de monter sur scène avec Michel Fau. J’ai aussi fait deux films en Italie et une série avec Olivier Marchal et Manon Anzem", conclut-elle.

Interview à retrouver en intégralité dans votre magazine Télé Star en kiosque et en version numérique ce lundi 12 juillet.

Source: Lire L’Article Complet