Anne Marivin : 5 choses à savoir sur la star de la série "Rebbeca", diffusée sur TF1

Anne Marivin est la star de la nouvelle fiction de TF1, Rebecca. L’actrice de 47 ans incarne un personnage aussi intense que troublée comme elle le concède dans un entretien pour TF1, le 26 octobre 2021.

  • Benjamin Biolay

Le 18 novembre 2021, TF1 diffusera le premier épisode de sa toute nouvelle série, Rebecca. La fiction réalisée par Didier Le Pêcheur est une adaptation de la série britannique Marcella. Elle met en scène, Rebecca, de retour dans la section criminelle de la police après six ans de pause. Afin de sortir de sa dépression – mal qui l’éloigne de son mari et de ses enfants, elle se met à enquêter sur une série de meurtres. Cette dernière se persuade qu’il s’agit du meurtrier qu’elle n’avait pas pu arrêter quelques années plus tôt. Ralentie par des troubles de la mémoire, elle se retrouve impliquée dans l’affaire puisque l’une des victimes du serial-killer est la maîtresse de son mari. Rebecca – plongée dans la parano, en arrivera à se demander si elle ne l’a pas elle-même assassiné lors de l’un de ses black-out. Le personnage et star de la série est interprété par Anne Marivin, comédienne française âgée de 47 ans.

1. Une carrière riche de deux décennies

Anne Marivin a fait ses débuts à l’écran il y a plus de deux décennies. Alors qu’elle n’était âgée que d’une vingtaine d’année, cette dernière a fait quelques apparitions dans des films comme Chouchou avec Gad Elmaleh et Alain Chabat ou encore Podium de Yann Moix. C’est toutefois grâce à son rôle d’Annabelle Deconninck dans la comédie Bienvenue chez les Ch’tis que la comédienne connaît la consécration en 2008. Plus récemment, Anne Marivin a rejoint le casting de la série à succès, Dix pour cent. Elle y incarnait l’intrépide Élise Formain, la nouvelle agent de stars du show.

2. Anne Marivin donne la réplique à Benjamin Biolay

La comédienne donne la réplique à l’artiste Benjamin Biolay qui joue le rôle du mari de Rebecca. « J’étais hyper heureuse de lui donner la réplique car c’est assez inattendu d’avoir Benjamin dans ce genre de projet. Habitué à la solitude dans sa création musicale, il adore le collectif. Tout de suite, nous avons partagé la même vision de ce couple et les mêmes références pour les scènes de violence, de manipulation et de perversité entre eux » a-t-elle déclaré dans un entretien pour TF1, le 26 octobre 2021.

3. Un rôle intense

Victime de black-out, le personnage interprété par Anne Marivin a du travail sur la planche pour retrouver la mémoire. L’actrice a dû sortir des sentiers battus afin de s’imprégner de ce mal. « C’est vertigineux de ne pas savoir ce que l’on a fait ou ce qu’il s’est passé. Je ne connaissais pas du tout cette pathologie. Ce fut un vrai challenge d’aller fouiller dans les entrailles de ce personnage » révèle-t-elle également de cet entretien.

4. Une thématique importante pour Anne Marivin

Anne Marivin en plus d’être une actrice est une mère de famille. La quadragénaire a reconnu certaines similitudes entre son personnage et sa vie privée. « Cela me touche car j’exerce un métier par passion et que je ne suis pas toujours totalement disponible pour mes enfants. Jongler avec toutes ces problématiques est compliqué. Il faut l’accepter, être plus douce avec soi-même et arrêter de nourrir cette culpabilité de ‘mauvaise mère’. Avoir des héroïnes qui n’en sont plus culpabilise beaucoup moins les femmes. C’est une avancée de proposer à la télévision ou au cinéma une autre image du schéma familial. Personne n’est dans la perfection, ça n’existe pas » admet la compagne du graphiste Joachim Roncin avec lequel elle a deux enfants.

5. Anne Marivin déjà dirigée par Didier Le Pêcheur dirige

L’actrice n’en est pas à sa première rencontre avec le réalisateur Didier Le Pêcheur. Ce dernier l’avait déjà dirigé dans le long-métrage Tu es mon fils, sorti en 2015. « On se connaît depuis longtemps. C’est vraiment un confort. J’aime beaucoup son attitude sur un plateau car il n’a pas d’ego et travaille en collaboration avec les acteurs. On se faisait confiance. Sur une série de 8 épisodes pour laquelle on doit tourner 8 minutes utiles par jour, cette confiance fait gagner un temps fou » conclut la belle comédienne

Source: Lire L’Article Complet