Anne Sinclair : ces grandes stars internationales dont elle garde un mauvais souvenir

Samedi 29 mai 2021, Anne Sinclair s’est confiée auprès du Parisien sur sa carrière, marquée par son émission 7 sur 7. Un programme qu’elle a animé sur TF1 pendant seize ans et dans lequel elle a pu interviewer ses idoles, même si certaines ont pu s’avérer décevantes…

  • Anne Sinclair

Anne Sinclair publie ses mémoires à travers un livre intitulé Passé composé, aux éditions Grasset à paraître mercredi 2 juin 2021. La journaliste y livre son parcours, de sa relation compliquée avec sa mère à l’affaire qui a vu son ex-mari Dominique Strauss-Kahn accusé de viol par Nafissatou Diallo. Anne Sinclair s’y remémore aussi les grands moments de sa carrière. Véritable vedette du petit écran dans les années 1980 et 1990, elle a quitté son émission phare 7 sur 7 en 1997. A l’époque, Dominique Strauss-Kahn est nommé ministre de l’Economie et des Finances. La journaliste voit dans cette nomination un conflit d’intérêts trop important pour garder sa position prédominante dans le paysage télévisuel français. Elle ferme alors le chapitre 7 sur 7, émission dans laquelle elle a interviewé les plus grands.

Des interviews parfois décevantes

Anne Sinclair y a reçu de grands représentants politiques Français et étrangers, mais aussi des personnalités du monde de la culture. “J’ai des souvenirs forts dont Gorbatchev, que j’ai interviewé la dernière semaine où il a exercé son pouvoir. Il y avait une sorte d’excitation car l’histoire de la fin d’un monde était en train de s’écrire. Il y a eu aussi Helmut Kohl, cet Allemand extraordinairement européen qui avait vécu dans sa chair et dans sa famille les deux guerres. (…) J’ai aussi de grands souvenirs avec Mitterrand. Chirac, je l’avais beaucoup vu candidat, et parfois au fond du trou, Sarkozy a fait sa première émission avec moi…”, s’est-elle souvenue auprès du Parisien le samedi 29 mai 2021.

Mais Anne Sinclair ne garde pas que des souvenirs heureux de ces interviews. Elle a en effet été déçue par certaines stars étrangères, dont un chanteur qu’elle admirait beaucoup : “J’ai raté des interviews, notamment avec le baron Empain ou Paul McCartney, mon idole, qui n’a pas été très sympa. J’ai dû parfois ramer ! Madonna, j’étais excitée de la recevoir, mais elle n’était pas très concernée par l’émission qui a pourtant très bien marché. Les scores faramineux ce ne sont pas toujours ceux des meilleures émissions !

Source: Lire L’Article Complet