Après le fiasco de "Koh Lanta, La légende", retour sur les plus gros scandales qui ont marqué l'histoire des jeux télévisés

La dernière édition de Koh Lanta qui s’est achevée le 14 décembre dernier sans vainqueur a fait beaucoup parler d’elle. Mais par le passé, d’autres scandales de tricherie ont aussi frappé certains programmes de jeu télé.

Cette saison de Koh Lanta ne sera définitivement pas comme les autres. Pour célébrer les 20 ans de l’émission, TF1 voulait offrir aux téléspectateurs une saison haute en couleurs dans laquelle les candidats les plus emblématiques du programme étaient réunis pour un nouvel affrontement qui s’annonçait dantesque. Et si sur le papier, tout était réuni pour faire de ce cru un événement, plusieurs scandales de tricherie ont éclaté, gâchant la fête et surtout le dénouement. Mardi 14 décembre, après un nombre incalculable de rumeurs mais aussi de preuves, Denis Brogniart a annoncé qu’aucun gagnant ne serait déclaré. Un fait sans précédent dans l’émission mais du déjà-vu au regard de programmes passés, eux aussi entachés par le scandale.

Ce n’est pas la première fois que TF1 voit l’un des programmes phares touché par une affaire. En 1997, c’est Intervilles qui fait la une de la presse suite à une triche dénoncée par Le Canard enchaîné. Le journal dévoilait qu’Olivier Chiabodo, alors présentateur de l’émission culte, avait favorisé l’équipe du Puy du Fou en faisant un signe avec les doigts lors d’un questionnaire qui devait sacrer une ville. La chaîne, qui s’était empressée de le licencier pour “faute grave”, avait aussi déposé plainte contre X.

A l’étranger, l’édition britannique de Qui veut gagner des millions a elle aussi connu les affres du scandale. En 2001, Charles Ingram parvient à atteindre le plus haut gain possible : le fameux million. Un parcours qui laisse beaucoup perplexes tant le candidat semblait toujours choisir la mauvaise réponse avant de se raviser pour la bonne. En revisionnant l’émission, les producteurs découvrent 19 toux émises par une femme du public au moment où Charles Ingram s’apprête à répondre. Il s’agit de Diana Ingram, sa femme. La production décide de porter cette supercherie devant la justice et le couple est reconnu coupable d’escroquerie deux ans plus tard. Ils sont tous les deux condamnés à 18 mois de prison avec sursis et une amende de 30.000 livres sterling. En juin 2021, TF1 a d’ailleurs diffusé un téléfilm intitulé Quiz, inspiré de cette histoire incroyable.

À voir aussi : Ce signe astrologique est le plus fidèle du zodiaque !

Source: Lire L’Article Complet