Bébert (Les Forbans) se paluche sur la Covid-19 et rit au nez des masqués

Albert Kassabi -alias Bébert des Forbans- a expliqué à Evelyne Thomas pourquoi il considérait le coronavirus comme "de la branlette" et pire encore… Le chanteur a banane, en couple avec une danseuse, a également évoqué son passé… Surprenant !

Bébert, éborgné par les Français masqués

Emmanuel Macron n’est ni médecin, ni épidémiologiste, mais il est à la merci de certains toubibs qui donnent leur version des faits. Mais pourquoi croirais-je un épidémiologiste qui voit la vie en noir, plutôt qu’un épidémiologiste qui voit la vie en rose?“, a-t-il martelé face à Evelyne Thomas, avant de déplorer la “destruction sociale, humaine, économique” qui a été engendrée par la crise sanitaire.

Quant aux citoyens respectueux qui mettent leur masque “pour protéger les autres“, Bébert n’a pas été tendre avec eux. “Ils me font gentiment rire et leur nez me crève l’œil“, a-t-il lâché sans ambages.

Bébert, un roi de la jungle dur avec Christophe Carrière 

Albert Kassabi, de son vrai nom, s’est également confié sur son enfance, qu’il a passée dans le IIe arrondissement de Paris.

Dès son jeune âge, le chanteur dévorait les histoires de Tarzan et autres livres passionnants. “J’adorais le français, les dictées… Je corrigeais les copies de mes camarades, J’étais un trublion, mais un bon élève“, a-t-il expliqué.

Evelyne Thomas a alors évoqué Christophe Carrière, critique cinéma et ancien chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste, qui avait expliqué avoir été en classe avec le chanteur des Forbans. “Il parait que vous n’étiez pas tendre avec lui“, a lâché l’animatrice, face au regard désemparé de Bébert, qui a assuré qu’il ne se souvenait pas de son camarade de classe. 

Parfois je me mêlais des affaires des autres, mais c’était simplement pour leur venir en aide, je n’étais pas méchant“, s’est toutefois justifié le chanteur, en couple avec la danseuse Astrid Le Blond depuis 6 ans

https://www.instagram.com/p/CLSH5KeA_h8/

Une publication partagée par Astrid Le Blond (@blondybell)

Passion, héritage et argent

S’il a hérité le goût pour la lecture de sa mère, c’est son père qui lui a transmis l’amour du Rock’n’Roll: “Mon père était coordonnier, mais j’ai vu des clichés de lui où il portait de beaux costumes, il ressemblait à Elvis, taillé en V, c’est ce qui m’a incité à me pencher vers le Rock’n’Roll“.

Une passion qui l’a conduit vers un succès phénoménal en 1982, lorsque la France l’a découvert avec les Forbans, grâce à leur tube, Chante.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Il se souvient encore de “la fierté” de son père lorsqu’il lui a montré “le chèque de 320 000 francs  (environ 48 000 euros) qu’il avait reçu à l’époque.

Source: Lire L’Article Complet