Benoît Paire perd à nouveau ses nerfs en plein US Open

Connu pour son fort caractère, Benoît Paire à de nouveau fait parler de lui lors de l’US Open. Alors qu’il affrontait le Serbe Dusan Lajovic, le joueur de tennis français s’est violemment agacé contre un spectateur.

Benoît Paire pète les plombs ! Ce lundi 30 août, lors du tournoi de l’US Open, le tennisman français à de nouveau perdu son sang-froid. Alors qu’il affrontait le serbe Dusan Lajovic, l’ancien compagnon de Shy’m s’en est pris à un spectateur présent dans les tribunes comme le rapporte RTL. Agacé, il a tout d’abord lancé une balle dans le public alors qu’il était mené 2-5. Puis dans un second temps, en fin de seconde manche, alors qu’il était à nouveau mené par son adversaire, Benoît Paire s’est adressé à l’arbitre pour se plaindre d’un membre du public. Déconcentré, le joueur de tennis a expliqué que l’intéressé parlait trop fort pendant les échanges.

Hors de lui, le sportif de 32 ans a alors tapé sa raquette sur le parasol le protégeant du soleil sur le court. Résultat : point de pénalité et perte de set. Une sanction qui n’a fait que décupler sa colère. “Gros fils de pute” a-t-il lâché à l’attention du spectateur. Ces insultes ont-elles été entendues par l’arbitre ? A-t-il compris le français ? Il n’a toutefois pas choisi de le sanctionner une nouvelle fois. Les commentateurs de Eurosport n’ont eux, rien manqué de la scène, comme en témoigne l’extrait diffusé sur le compte Twitter de la chaîne. Benoît Paire a perdu son match, et n’a une nouvelle fois pas brillé par son comportement.

🤯 Craquage complet de Benoît Paire en fin de deuxième set ! Il prend un point de pénalité et insulte un spectateur : "Gros fils de p***"#USOpen #USOpen2021 pic.twitter.com/fHZjqgedG0

Benoît Paire : ses coups de sang décryptés

Ce n’est pas la première fois que Benoît Paire se fait remarquer pour ses coups de sang et son langage fleuri. Il a d’ailleurs été écarté des derniers Jeux Olympiques de Tokyo par la fédération française de tennis suite à “ses comportements déplacés”. Juste avant le tournoi de Roland-Garros en mai dernier, le sportif avait appelé les fans de la petite balle jaune à le soutenir. “Oui je traverse une période difficile”, avait-il avoué, avant d’ajouter, comptant sur la clémence du public, “Je ne vous demande pas de me comprendre ni de m’aimer, la seule chose que je vous demande c’est qu’on passe un super Roland-Garros, qu’il y ait victoire ou défaite, juste kiffons ce moment et amusons-nous !! J’ai besoin de vous pour mettre le feu.”

Consciente du fort tempérament de son fils, sa mère Eliane avait réagi au sujet de ses différentes frasques sur les courts. “C’est très difficile. On le connaît, on sait qu’il est mal, ça nous touche, bien sûr. Parfois, il dépasse certaines bornes, mais sa franchise lui nuit aussi,” puis d’ajouter, en prenant sa défense et tentant d’expliquer son comportement : “C’est sa façon de s’exprimer, mais ce n’est pas le sens premier qu’il faut donner à ses paroles. Il est le premier malheureux de voir comment il est sur le court. Il s’en veut. Ne pas réussir ce qu’il veut faire le mine.”

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet