Boris Vallaud plein d’humour : le mari de Najat Vallaud-Belkacem ironise sur ses cheveux

Boris Vallaud ne manque pas d’autodérision. Ce lundi 9 novembre sur Twitter, l’époux de Najat Vallaud-Belkacem s’est laissé aller à une blague sur ses cheveux. Les internautes sont hilares !

Rire de soi est un art. Surtout au sein de la sphère politique. Ce lundi 9 novembre, Boris Vallaud était invité dans Le Talk, du Figaro. Une interview qu’il a tenu à annoncer sur Twitter. “Retrouvez-moi à 12h dans #LeTalk @Le_Figaro : posez vos questions à @JBSemerdjian, j’y répondrai !”, a posté le père de famille âgé de 45 ans en partageant le tweet du quotidien, accompagné d’une photo de lui. En réaction à ce message, le compte Twitter qui se fait appeler Claire Underwood n’a pas hésité à complimenter le député PS. “Comment faites-vous pour avoir toujours d’aussi beaux cheveux ?”, a commenté l’internaute. Et le mari de Najat Vallaud-Belkacem de répondre, avec une dose d’humour : “Je les fais pousser moi-même, mais attendez de voir l’effet fermeture des coiffeurs.”

Une manière de détendre l’atmosphère, en cette période particulièrement anxiogène liée à la crise sanitaire du coronavirus. En effet, avec l’entrée en vigueur du deuxième confinement le vendredi 30 octobre, les salons de coiffure ont été contraints de fermer leurs portes, laissant leurs propriétaires et employés dans l’embarras… mais également leurs clients ! Cette petite boutade a d’ailleurs eu l’effet escompté puisque certains internautes ont rebondi. “Parce qu’il le vallaud bien. (Désolé, c’est un peu tiré par les cheveux.)”, lit-on notamment parmi les commentaires.

💻 Retrouvez-moi à 12h dans #LeTalk @Le_Figaro : posez vos questions à @JBSemerdjian, j'y répondrai ! https://t.co/7Qw8xsysNh

“Najat trouvait que ça m’allait bien”

Ce n’est pas la première fois que Boris Vallaud évoque sa pilosité. Il y a plus de trois ans, alors que l’homme politique avait laissé sa barbe pousser, il avait confié dans les colonnes du Monde, le lundi 2 octobre 2017, que son épouse, l’ancienne ministre de l’Éducation nationale, y était pour quelque chose. “C’était pendant les vacances de Noël, je ne me suis pas rasé pendant quelques jours”, avait-il raconté à nos confrères, avant d’ajouter : “Najat trouvait que ça m’allait bien, alors je l’ai laissée.” Une confidence on ne peut plus touchante…

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Médias.

Crédits photos : Lafargue Raphael/ABACA

Source: Lire L’Article Complet