Brad Pitt accuse Angelina Jolie de ruiner la réputation des vins de Miraval

La guerre continue entre Brad Pitt et Angelina Jolie autour du domaine de Miraval. La propriété viticole, achetée par le couple hollywoodien en 2008, bien avant qu’ils ne se séparent, est aujourd’hui au cœur d’un conflit judiciaire. L’actrice d’Eternals aurait, selon son mari (qui cite l’agence de presse PA), vendu sa part du domaine à un producteur de spiritueux contrôlé par l’oligarque Yuri Shefler, sans prévenir son ex-mari.

Or, Brad Pitt l’affirme, l’homme en question est un « étranger avec des associations et des intentions toxiques » et cette association forcée menace l’intégrité de la propriété. Dans des documents judiciaires obtenus par People, le comédien, qui a déposé plainte contre Angelina Jolie, affirme que cette dernière a volontairement tenté de lui « faire du mal » en réalisant cette vente, qui était par ailleurs interdite selon un accord signé par les deux parties. Il rappelle que, selon leur contrat, aucune vente ne peut se faire sans l’accord de l’autre partie.

Dommages à préciser

« (Angelina) Jolie a poursuivi puis conclu la vente en secret, en laissant délibérément Pitt dans l’ignorance et en violant sciemment les droits contractuels de ce dernier », affirme le document. Dans sa plainte, Brad Pitt affirme par ailleurs qu’Angelina Jolie n’a jamais eu la moindre contribution positive sur le succès de Miraval, qui est désormais considéré (en tout cas par l’acteur de Ocean’s Eleven) comme un des producteurs de rosé les plus reconnus au monde !

L’objectif de Brad Pitt est annoncé clairement : il demande des dommages et intérêts qui seront établis « pendant le procès », mais il veut aussi et surtout que la vente soit annulée. Il réclame également que le procès ait lieu devant un jury, ce qui n’est pas sans rappeler la récente procédure de Johnny Depp contre Amber Heard.

Source: Lire L’Article Complet