Brad Pitt et Angelina Jolie : l’acteur obtient la garde partagée, la comédienne fait appel

Brad Pitt et Angelina Jolie se déchirent aujourd’hui autant qu’ils se sont aimés autrefois. Alors que l’acteur vient de remporter une victoire devant les tribunaux, Angelina Jolie conteste la décision et part devant la cour d’appel du deuxième district de Californie…

Angelina Jolie

Brad Pitt

Entre Brad Pitt et Angelina Jolie le torchon brûle depuis de longues années. Il faut dire que le couple de stars ne se dispute pas que des biens matériels; dans leur divorce au long cours les six enfants du couple sont pris dans la nasse… Et voilà qu’une avancée majeure vient d’être annoncée. Selon les informations dévoilées par Page Six, Brad Pitt aurait réussi à obtenir la garde partagée des enfants. Selon le magazine américain, l’acteur de 57 ans qui réclamait ce jugement depuis 5 ans aurait été entendu par les tribunaux. Le juge Ouderkirk qui gère le divorce du couple a exprimé clairement ses pensées dans une longue décision récente. Après des mois passés à écouter les témoignages des professionnels des services de l’enfance qui ont interrogé les enfants du couple Jolie-Pitt ainsi que des proches de la famille, il aurait rendu un jugement favorable au père de famille…

Angelina Jolie part en guerre

Une source proche a déclaré à Page Six: “Brad essayait simplement de passer plus de temps avec ses enfants, et il est clair qu’Angie a fait tout son possible pour éviter cela. Ce procès a duré plusieurs mois et il y a eu de nombreux témoins ; des experts, des thérapeutes et d’autres personnes qui ont été avec les enfants et qui les entourent, et la décision s’est basée sur leurs témoignages“. Une autre source également proche du dossier a néanmoins tenu à temporiser déclarant qu’il ne s’agissait que d’une “décision provisoire“, ajoutant que l’interprète de Maléfique poursuivait son combat juridique : “La garde partagée n’était pas le noeud du problème pour Angelina, elle a d’autres sujets de préoccupations”.

Voilà qui ne doit guère arranger la comédienne qui avait oeuvré l’an dernier pour exclure le juge Ouderkirk de la bataille judiciaire contre son ex. Selon l’Associated Press qui reprend des documents datant de ce lundi 24 mai, la star reprocherait au juge d’avoir “refusé d’entendre le témoignage des mineurs quant à leurs expériences, leurs besoins ou leurs souhaits quant à la décision sur leur garde“. Elle s’appuie ainsi sur le code californien qui stipule qu’un enfant de 14 ans ou plus devrait être autorisé à témoigner s’il le souhaite. Ce qui aurait dû permettre à 3 des enfants du couple, Pax 17 ans, Zahara 16 ans et Shiloh 14 ans, de s’exprimer. Ni les jumeaux Vivienne et Knox ne sont concernés puisqu’ils sont âgés de 12 ans, pas plus que Maddox, 19 ans désormais et étudiant hors du pays.

La comédienne de 45 ans a également affirmé que le juge Ouderkirk avait refusé d’entendre des éléments de preuve qui, selon elle, “étaient pertinents avant de rendre cette décision. Page Six a en effet pu constater qu’Angelina Jolie avait remis des documents dans lesquels elle fait état de violences domestiques de la part de Brad Pitt. Mais l’actrice semble prête à se défendre en faisant appel devant la Cour d’appel du deuxième district de Californie : “Le juge Ouderkirk a refusé à Mme Jolie un procès équitable, excluant indûment ses éléments de preuve concernant la santé, la sécurité et le bien-être des enfants, éléments essentiels pour défendre sa cause“. La bataille ne fait que commencer…

Source: Lire L’Article Complet