Brigitte Macron trop “cagole” : comment Melania Trump a influé sur son relooking

En 2017, après la publication de quelques articles moqueurs au sujet de son look dans les médias, Brigitte Macron avait pris exemple sur Melania Trump pour façonner son nouveau style.

Dans Madame la Présidente, Ava Djamshidi et Nathalie Schuck retracent le parcours de Brigitte Macron en tant que Première dame après l’élection de son mari Emmanuel Macron en 2017. Les auteurs se souviennent notamment du sommet de l’OTAN qui avait eu lieu peu après la prise de fonction du président Macron. Brigitte Macron y assistait alors avec Melania Trump, l’épouse du président américain avec laquelle elle est plutôt complice. La presse britannique, notamment, avait comparé le look des deux femmes. Certains médias se moquant allègrement du style trop “cagole” de la Française. C’était notamment le cas du très sérieux Financial Times.

À l’époque, Brigitte Macron portait une robe patineuse courte signée Louis Vuitton. Elle qui avait été prise de court après son arrivée à l’Elysée et qui n’avait pas encore commandé de nouveaux vêtements. “Elle n’a pas eu le temps de se faire faire des habits sur mesure et porte des vêtements de sa garde-robe”, expliquait son entourage. Brigitte Macron a très vite tiré des leçons de ces remarques : elle s’est finalement résolue à faire appel aux services d’un personal shopper, comme Melania Trump qui travaille avec le styliste français Hervé Pierre. Même si Brigitte Macron aime toujours faire parfois du shopping seule…

Des robes plus longues

Un personal shopper recruté “sur ses deniers personnels” comme l’écrivent les auteurs. Ce dernier n’est pas styliste mais s’occupe de sélectionner en boutique les pantalons, robes et ensembles qui pourraient aller à la Première dame. Il se rend tous les deux mois à l’Elysée pour présenter ces pièces à Brigitte Macron. Après validation, ces habits sont prêtés par les marques. Brigitte Macron doit alors les accorder avec les vêtements de son dressing personnel. Elle qui adore recycler ses habits. “Rien ne lui est offert, rien n’est payé par le contribuable” peut-on lire. Au fil des années, Brigitte Macron a délaissé les robes au-dessus du genoux pour des habits plus couvrants et des ensembles plus structurés.

Crédits photos : Thibaud Moritz / Pool / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet