"Ça peut tuer, des gifles, des fessées" : Thierry Beccaro bouleversé en évoquant les violences faites aux enfants

Alors qu’il était venu parler, dans C à Vous, le lundi 8 novembre 2021, de son nouveau livre Ma résilience à moi (paru le 4 novembre 2021), Thierry Beccaro a été très ému à la vue d’un clip télévisé contre les violences faites aux enfants qui a fait écho à son passé.

Restez informée

Après son premier livre coup de poing, Je suis né à 17 ans, dans lequel il parlait des sévices de la part de son père qui l’ont rendu dépressif pendant une grande partie de sa vie, Thierry Beccaro continue de sensibiliser contre les violences de toutes formes faites aux enfants. Ainsi, le 4 novembre 2021, le présentateur télé publie Ma résilience à moi, son deuxième ouvrage. Il se concentre cette fois sur l’après : son évolution depuis le premier livre, la manière dont il a réappris à vivre après avoir été un enfant battu. L’ancien animateur de Télématin souhaite ainsi donner de l’espoir et de la force à tous ceux qui ont vécu les mêmes traumatismes. Lorsqu’il est venu expliquer tout cela sur le plateau de C à Vous le lundi 8 novembre 2021, il a visionné avec les autres journalistes un clip télévisé dénonçant les violences aux enfants. À la fin, Thierry Beccaro était totalement remué. « C’est la première fois que je vois le clip… je savais qu’il existait, mais je viens de le voir là, à l’instant. C’est vrai que ça me remue, ça me parle tellement… » exprime Thierry Beccaro, la voix tremblante, visiblement au bord des larmes.

« On peut en mourir aussi de ces petites gifles »

« On entend souvent dire, ‘ça va, une fessée n’a jamais tué personne » relève la présentatrice. Extrêmement touché, Thierry Beccaro répond : « Je l’entends encore, cette phrase ‘mais attend, une bonne fessée, ça n’a jamais tué personne…’ Mais il faut se dire que ça peut tuer, ça tue, des gifles. Ça humilie« , insiste-t-il. Très concerné par la cause, et même si les souvenirs font mal, il continue à rappeler à tous à quel point les violences marquent les enfants : « Ce sont des petites morts, je le dis dans le livre, on peut en mourir aussi de ces petites gifles, de ces petites fessées, de ces petites phrases maladroites, ces fameuses violences psychologiques ordinaires, on peut en mourir de tout ça« , poursuit-il. Même s’il est douloureux à regarder, Thierry Beccaro considère ce clip comme étant « formidable » et « bouleversant« . Avec une petite différence par rapport à son histoire : « Moi je ne savais pas quand ça allait arriver, donc il y avait un côté épée de Damoclès sur la tête« . Même si l’existence de ce spot télévisé a tout de même quelque chose de triste… « Ce qui est terrible dans cette histoire, c’est ce que je raconte, ça remonte aux années soixante, et qu’aujourd’hui, là en 2021, on fait encore des clips pour expliquer cela, les violences intra familiales…« 

Source: Lire L’Article Complet