Caroline Margeridon : ses cadeaux hors de prix qu’elle a offerts à ses enfants

Toujours aussi franche du collier, Caroline Margeridon a révélé dans Voici, en kiosque le 26 novembre, les cadeaux hors de prix qu’elle a offert à ses enfants. Et la vendeuse choc d’Affaire conclue est également une sacrée acheteuse.

  • Caroline Margeridon

Caroline Margeridon est loin d’être une animatrice à vendre. Sa fraîcheur et son côté décalé en font l’une des révélations télé de ses dernières années. En compagnie de son amie Sophie Davant, l’amatrice de beaux objets contribue chaque après-midi au succès d’Affaire conclue sur France 2, alors que peu imaginaient un tel succès pour un programme sur les enchères. L’émission cartonne, les gags s’enchaînent et la Basque y rayonne, autant épanouie dans sa vie de businesswoman comme dans celle de maman. Elle est en effet complice avec ses deux enfants Victoire (22 ans) et Alexandre (23 ans) qu’elle a toujours couvert d’affection. Mais cette négociatrice de choc a également manié le bâton en leur imposant une éducation stricte. « Quand ils étaient adolescents, je leur imposais à eux et à leurs potes le ‘pipi test’ pour déceler toute trace de tabac ou de drogue. Si un pote était positif, il était banni de la maison ! », a-t-elle écrit dans son livre, Libre !, au cours duquel elle revient sur son parcours atypique.

Portable à 4 ans, Rolex à 16 ans

Libre, Caroline Margeridon l’a également été lorsqu’il s’agissait de gâter la prunelle de ses yeux. Contrairement à ce qu’elle peut parfois montrer dans Affaire conclue, elle s’est montrée d’une générosité no limit avec eux. « Ils ont eu un portable à 4 ans, deux nounous et une voiture plus une Rolex à 16 ans. C’est n’importe quoi ! », avoue-t-elle, sans détour, dans les colonnes de Voici, en kiosque le 26 novembre 2021. Et lorsque sa fille faisait des pieds et des mains pour conduire un camion, cette forte tête lui a offert « une Mercedes ». Au moins, « cette drôle d’éducation » aura permis à ses rejetons d’avoir le sens de l’ambition, comme le lui a dit son cadet : « ‘Maman, tu as vu comme tu nous as élevés ? T’inquiète, on sera obligé de réussir ». Si l’argent ne fait pas le bonheur, il a au moins permis à la famille Margeridon d’avoir le goût des belles choses et la folie des grandeurs.

A lire aussi : Caroline Margeridon : cette tendre déclaration pour l’anniversaire de son fils

Source: Lire L’Article Complet