Ce jour où Patrice Laffont a “pourri” Thierry Marx lors de sa première apparition télé

Invité sur le plateau de C à vous ce mardi 17 novembre, c’est avec beaucoup de nostalgie que Thierry Marx a revu sa première apparition télé. Mais aussi beaucoup de gêne…

C’est désormais bien loin de la télévision que Thierry Marx s’épanouit. Chef accompli, l’ancien juré de Top Chef continue d’être sur tous les fronts : en cuisine bien sûr, mais aussi en prison auprès des détenus, auprès d’associations ou encore en librairies. Ce mardi 17 novembre, il était invité sur le plateau de C à vous pour faire la promotion de son livre, Celui qui ne combat pas à déjà perdu. L’occasion pour lui d’évoquer ses débuts dans la gastronomie, la rencontre avec son épouse mais également son tout premier passage télé. C’était il y a plus de 31 ans, le 6 novembre 1989, sur le plateau de Télé Caroline. Très jeune et très timide  à l’époque, Thierry Marx venait alors présenter une recette alléchante de feuillantine de chocolat aux deux cacaos, un très amer et l’autre très doux.

Une recette qu’il a ensuite fait goûter à Patrice Laffont, dont les papilles ont visiblement été comblées. Mais si ce premier passage télé ne laisse pas que des bons souvenirs à Thierry Marx, c’est que tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu. Dans C à vous, il a confié une étonnante anecdote de cette journée. "C’était une première. J’ai eu l’audace de pouvoir faire cette émission. J’ai refait un dessert et j’ai taché le pantalon de Patrice Laffont, s’est souvenu le chef, amusé et gêné à l’évocation de cette bourde. Je l’aime beaucoup mais il m’a pourri. J’ai voulu redresser la cuillère qui avait glissé dans le coulis, je tire et ça tombe sur son pantalon. Et il me dit : ‘Je sors du pressing’. Je ne savais plus quoi dire. J’étais tétanisé." Mais à voir la carrière – en cuisine comme en télé – cette anecdote n’a pas eu d’impact sur Thierry Marx.

Thierry Marx : "On n’est pas mort"

Confronté à la crise du coronavirus et à la fermeture de ses établissements, comme tous les autres chefs, Thierry Marx en profite pour essayer de réfléchir à la cuisine de demain. "Je pense qu’il faut réduire les coûts logistiques dans certains domaines et être au plus près du monde agricole pour aider à cette transition qui est déjà entamée, confiait l’ancienne juge de Top Chef sur les ondes de RTL. Pour avoir des produits acceptables à payer et agréables à manger. Il faut remettre ça dans l’axe pour que l’on ait moins de circuits intermédiaires." Malgré la fermeture des restaurants, il se veut optimiste. "On n’est pas morts", assurait Thierry Marx, confiant notamment grâce à "l’attractivité de la restauration française" : "Les clients sont revenus dans nos maisons parce qu’ils nous font confiance sur notre qualité à les faire vibrer autour d’un bon plat".

Source: Lire L’Article Complet