Ce que révèle le récit des deux femmes qui accusent de viol Chris Noth, le "Mr Big" de "Sex and the City"

Deux femmes accusent l’acteur de les avoir agressées sexuellement, et ce, à dix ans d’intervalle, comme l’a révélé le Hollywood Reporter, le jeudi 16 décembre.

Il a récemment repris son rôle iconique de «Mister Big» dans la nouvelle saison de Sex and the City, diffusée depuis le 9 décembre. Mais à peine l’épisode 3 du show a-t-il été dévoilé, que Chris Noth s’est retrouvé au cœur d’une véritable tempête médiatique. L’acteur de 67 ans est en effet accusé d’agressions sexuelles par deux femmes, «qui ont contacté le Hollywood Reporter séparément, à des mois d’intervalle, et ne se connaissent pas», comme l’a révélé le magazine, le jeudi 16 décembre. L’une de ces agressions présumées aurait eu lieu à Los Angeles, en 2004. L’autre à New York, en 2015. Les deux victimes supposées, qui témoignent sous les pseudonymes Zoe et Lily, auraient mal vécu le fait de voir le comédien réapparaître dans la célèbre série.

En vidéo, HBO annonce la date de sortie du reboot de « Sex and The City »

« Mr Big te laisse des messages »

Zoe, une femme de 40 ans qui évolue toujours dans l’industrie du divertissement, a contacté le Hollywood Reporter en octobre. Elle affirme que le comédien l’a violée en 2004, alors qu’elle était âgée de 22 ans. À l’époque, la jeune femme travaille pour «une entreprise de grande envergure», fréquentée par de nombreuses célébrités comme Chris Noth, alors âgé de 49 ans. «Il venait me voir à mon bureau et flirtait avec moi, se remémore Zoe. Il a réussi à avoir mon numéro de portable (…) et me laissait des messages sur mon téléphone professionnel. Ma chef me disait : « Mr Big laisse tes messages sur ton répondeur. »» Ce que confirme l’ancienne «boss» en question. «C’était l’âge d’or de Sex and the City, explique cette dernière. C’était comme un dieu pour nous.»

Chris Noth aurait, par la suite, invité Zoe à profiter de la piscine qui se trouvait dans son immeuble de West Hollywood. Elle s’y serait rendue avec sa meilleure amie de l’université – ce que confirme cette dernière -, qui vivait dans la même résidence que l’acteur, et aurait longuement discuté avec ce dernier. Chris Noth lui aurait confié un livre qu’il songeait à adapter, avant de lui demander de ramener l’ouvrage à son appartement. La jeune femme se serait exécutée. Il l’aurait alors embrassée sur le pas de la porte. Un baiser que lui aurait rendu Zoe, avant de déclarer : «Merci, je dois retourner chez mon amie.» Mais le comédien l’aurait attirée à lui et entraînée vers son lit, avant de baisser son short, son bas de maillot de bain, et de la «violer par-derrière», face à un miroir.

Charlotte York (Kristin Davis) en robe à fleurs, Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) en robe rose bonbon et sac pillow et Miranda Hobbes (Cynthia Nixon) en robe longue à carreaux et tote bag. (New York, le 20 juillet 2021.)

Cynthia Nixon dans le reboot de Sex and the City en robe tie dye ceinturé et talons compensés. (New York, le 27 juillet 2021.)

Sarah Jessica Parker dans une jupe à motif Vichy et des talons à plateforme. (New York, le 12 juillet 2021.)

Le combo jupe longue et claquettes, un choix audacieux signé Charlotte York (Kristin Davis). (New York, le 13 juillet 2021.)

« J’ai crié ‘Stop !' »

«C’était très douloureux et j’ai crié : « Stop! », se souvient-elle. Il ne s’est pas arrêté. J’ai dit : « Est-ce que tu pourrais au moins mettre un préservatif ? » Il m’a ri au nez.» Elle se serait par la suite rendue dans l’appartement de son amie, le t-shirt taché de sang, et aurait déclaré : «Je veux rentrer chez moi.» L’amie de la jeune femme aurait néanmoins décidé de la conduire à l’hôpital de Cedars-Sinai. «J’ai eu des points de suture, poursuit-elle. Deux officiers de police sont venus me voir. Je ne voulais pas leur dire qui c’était.»

Zoe aurait par la suite été hantée par des cauchemars et autres flashbacks de l’incident. Elle aurait suivi une thérapie durant plusieurs mois, puis tenté «d’enfouir» ces souvenirs durant des années. Mais le décès de sa mère, qui a succombé à un cancer en 2018, lui aurait donné l’envie de révéler au grand jour cet épisode traumatisant. «Lorsqu’elle était mourante, elle était hantée par le fait qu’elle aussi avait été violée, précise la quadragénaire. Je ne veux pas me retrouver dans cette posture, celle d’être hantée par cela à la fin de ma vie.»

Une rencontre en boîte de nuit

Lily, une journaliste de 31 ans, a contacté le magazine en août. Elle aurait rencontré Chris Noth à l’âge de 25 ans, en 2015. Il en avait 60 à l’époque des faits. Elle est alors serveuse dans l’espace VIP d’une boîte de nuit new-yorkaise, appelée No.8, et grande fan de Sex and the City. C’est là qu’elle croise le chemin de l’acteur. «Il me draguait, c’est certain, relate-t-elle. J’étais flattée. Je savais qu’il était marié, ce que j’ai honte d’admettre (Chris Noth a épousé l’actrice Tara Wilson en 2012, NLDR).» Il aurait néanmoins pris le numéro de Lily, et lui aurait proposé de le rejoindre au restaurant Il Cantinori, décor de l’un des épisodes du célèbre show.

La jeune femme aurait éprouvé une certaine surprise en constatant que les cuisines du restaurant étaient fermées. Tous deux auraient cependant bu plusieurs verres de vin. «Il me posait des questions sur mon travail et mon parcours», se remémore-t-elle. Après la fermeture du restaurant, le comédien lui aurait proposé de se rendre à son appartement, situé au coin de la rue. «Je n’étais pas très active sexuellement, pas sauvage et folle, raconte Lily. Je pensais : « Nous allons boire du whisky et parler de sa carrière d’acteur. » Cela semble tellement stupide.» Une fois à l’appartement, l’acteur aurait tenté de l’embrasser. «J’ai prudemment détourné son attention, soutient-elle. Il est plus âgé, et il faisait bien plus âgé que moi. Il a continué à essayer sans cesse, et j’aurais dû dire non plus fermement et partir.»

À écouter : le podcast de la rédaction

« Je pleurais pendant que cela se produisait »

Avant de poursuivre : «En l’espace d’un instant, il a descendu son pantalon.» Il aurait alors mis son pénis dans la bouche de la jeune femme, qui aurait peu après mentionné l’épouse et les enfants du comédien. «Il a dit que le mariage était une imposture, se souvient-elle. Que la monogamie n’était pas réelle.» En quelques secondes, le comédien l’aurait violée «par-derrière». «Nous étions devant un miroir. Je pleurais un peu pendant que cela se produisait.» Lily se serait alors rendu dans la salle de bain pour remettre sa jupe. «Je me sentais horriblement mal, souligne-t-elle. Totalement violée. Tous les rêves que j’avais entretenus avec cette célébrité durant des années s’étaient envolés.» Le lendemain, Chris Noth lui aurait laissé un message vocal.

«Il disait : « J’ai passé un bon moment et j’apprécierais que tu n’en parles pas à tes amies. Si cela pouvait rester entre nous, ce serait génial »», se souvient Lily. Tous deux auraient, par la suite, échangé plusieurs textos. «Au fait, je voulais te demander, as-tu apprécié notre nuit la semaine dernière ? aurait-il écrit dans l’un d’entre eux. Je me suis bien amusé mais je ne sais pas vraiment comment tu l’as vécu.» Ce à quoi Lily aurait répondu qu’elle s’était sentie «un brin utilisée» par l’acteur. Tous deux ne se seraient jamais revus. Interrogé sur ces accusations, Chris Noth les a niées en bloc dans un communiqué envoyé au magazine américain.

Le démenti de Chris Noth

«Les allégations formulées contre moi par des personnes que j’ai rencontrées il y a des années, voire des décennies, sont catégoriquement fausses, a-t-il affirmé. Ces histoires pourraient dater de 30 ans comme de 30 jours – un non est un non -, c’est une limite que je n’ai pas franchie. Ces rencontres étaient consenties. Il est difficile de ne pas s’interroger sur le timing de ces révélations. Je ne sais pas exactement pourquoi elles refont surface maintenant, mais je sais une chose : je n’ai pas agressé ces femmes.» Depuis, l’actrice Zoe Lister-Jones, qui a fait une apparition dans la série Law & Order au côté de Chris Noth, a elle aussi pointé du doigt, dans sa story Instagram, la présumée inconduite sexuelle de l’acteur.

https://instagram.com/p/CXkYfJjOG3v

Des accusations qui refont surface

Elle a ainsi déclaré, le jeudi 16 décembre, que ce dernier avait preuve d’un comportement «sexuellement inapproprié» avec l’une de ses collègues dans une boîte de nuit de Manhattan, en 2005. La même année, l’actrice fait une apparition à ses côtés dans Law & Order. «Il était ivre sur le plateau de tournage, se souvient-elle. Durant ma scène d’interrogatoire, il avait une bière sous la table qu’il buvait entre les prises. Pendant l’une des prises, il s’est approché de moi, m’a reniflé le cou et a murmuré : « Tu sens bon. » Je n’ai rien dit. Mon amie, en boîte de nuit, n’a rien dit non plus. C’était si rare que nous le faisions.» Le compte Instagram Diet_prada a par ailleurs mis au jour un article daté des années 1990, dans lequel le mannequin Beverly Johnson, ex-compagne de Chris Noth, accuse ce dernier de l’avoir battue, et d’avoir menacé de la défigurer. La police de Los Angeles a, pour sa part, affirmé qu’aucune enquête n’était en cours à la suite des allégations publiées dans le Hollywood Reporter.

Source: Lire L’Article Complet