Cédric Jubillar en prison : cette nouvelle audition qui pourrait tout faire basculer

Jeudi 15 juillet 2021, Maître Jean-Baptiste Alary a accepté d’accorder une interview à Femme Actuelle. L’avocat de Cédric Jubillar s’est notamment confié sur sa demande de remise en liberté, rejetée par la Cour d’appel, pour laquelle il attend une nouvelle audition.

  • Delphine Jubillar

Depuis le 18 juin 2021, Cédric Jubillar passe ses jours et ses nuits en prison. Le jeune homme de 33 ans a été mis en examen pour le “meurtre aggravé” de son épouse Delphine, mystérieusement disparue six mois plus tôt, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Ce père de deux enfants a donc été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Seysses, à près d’une centaine de kilomètres de son domicile de Cagnac-les-Mines, dans l’attente d’un procès. Là-bas, il est incarcéré au quartier isolement, loin des autres détenus, dans une cellule de 13 m² toute équipée. Convaincus que l’accusation possède un dossier vide contre leur client, les avocats de Cédric Jubillar avaient demandé sa remise en liberté. Une requête rejetée par la Cour d’appel de Toulouse, jeudi 8 juillet, deux jours après l’audition du prévenu.

Nous attendons d’être convoqués”

Jeudi 15 juillet, l’avocat historique de Cédric Jubillar, Maître Jean-Baptiste Alary, a accepté de faire quelques révélations sur l’enquête dans les colonnes de Femme Actuelle. Il est notamment revenu sur cette audition, qui ne s’est pas déroulée dans les meilleures conditions. “Lors de l’interrogatoire, alors que nous sortions d’une comparution intense, nous n’avions que quelques dizaines de minutes pour prendre connaissance du dossier de 10.000 pages… Il lui était donc impossible de répondre aux questions des magistrats, nous explique le juriste, avant d’ajouter : “Comme la loi le prévoit, Cédric Jubillar a fait des déclarations spontanées au juge, en lui confirmant simplement les réponses qu’il avait fournies aux questions posées pendant sa garde à vue.”

C’est ainsi que les conseils de Cédric Jubillar ont demandé une deuxième entrevue, au plus vite, avec la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Toulouse. “Il va y avoir une nouvelle audition de Cédric Jubillar. Nous attendons donc d’être convoqués”, nous indique Me Jean-Baptiste Alary. Et de conclure : “Nous allons ensuite commencer à effectuer des demandes d’actes, afin de faire vérifier ce qui ne l’a pas été. Car il y a des éléments manquants.” En effet, la défense du prévenu affirme que de nombreuses pistes n’ont pas été examinées par les enquêteurs dans cette affaire.

A lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : ces révélations sur l’homme qui a avoué le meurtre

Source: Lire L’Article Complet