Cédric Jubillar : les confidences intrigantes de sa nouvelle compagne Séverine

Samedi 3 juillet 2021, Paris Match publie une enquête au sujet de la disparition de Delphine Jubillar. Nos confrères ont recueilli le témoignage de Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, le mari de la disparue et principal suspect dans cette affaire.

  • Delphine Jubillar

L’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar est la priorité des enquêteurs de la section de recherches de Toulouse et de la brigade de recherches d’Albi. Ils continuent chaque jour à éplucher les témoignages des proches de la disparue ainsi que de son mari Cédric. Un homme qui est soupçonné de la disparition de sa femme, infirmière de 33 ans disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. À la suite de cette disparition, plus exactement quatre mois après, Cédric Jubillar avait retrouvé l’amour dans les bras d’une certaine Séverine, âgée de onze ans de plus que lui. Il avait officialisé cette histoire d’amour en publiant sur Facebook le 4 juin 2021, une photo de lui avec sa nouvelle compagne, une aide-soignante.

Samedi 3 juillet 2021, Paris Match dévoile le témoignage de la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, dont l’innocence ne fait pas de doute à ses yeux. Elle a assuré en effet à nos confrères “croire en son innocence“. Interrogée au sujet de la personnalité de celui qui partage sa vie, elle le décrit comme “touchant et adorable“, d’après ses paroles citées dans Paris Match. “Je le soutiendrai jusqu’au bout du monde”, ajoute-t-elle.

Un homme “brutal, grossier et agressif”

Pourtant, le procureur de Toulouse le considère “brutal, grossier et agressif“, comme l’écrit toujours Paris Match. Cédric Jubillar avait été écroué pour “meurtre aggravé” depuis le 18 juin 2021 et placé en détention provisoire. Cédric Jubillar a décidé de faire appel de son jugement. Le 6 juillet 2021 se tiendra son audience en appel. Avant ce nouveau rendez-vous avec la justice, Cédric Jubillar a tenté de mettre toutes ses chances de son côté pour obtenir sa libération en apparaissant notamment métamorphosé, comme le révélait La Dépêche mardi 29 juin 2021. “Lors de ce premier rendez-vous judiciaire très bref devant la chambre de l’instruction, Cédric Jubillar, extrait de la maison d’arrêt de Seysses, est apparu vêtu d’une chemise blanche, le crâne fraîchement rasé”, pouvait-on lire.

De son côté, Me Jean-Baptiste Alary, qui représente Cédric Jubillar depuis le début de l’affaire en décembre 2020, a accepté de dévoiler des éléments inédits du dossier à Femme actuelle, comme par exemple les déclarations dans Le Point du fils de l’accusé, Louis, jugées à ses yeux “contradictoires“. “Quelle est la compréhension de la chronologie d’un enfant de six ans ? C’est encore trop tôt pour lui”, estime l’homme de loi. Le résultat de l’audience en appel de Cédric Jubillar sera connu au plus tard jeudi 8 juillet 2021.

Source: Lire L’Article Complet