Cédric Jubillar « n’a pas tout dit » : de nouvelles révélations à venir ?

Toujours incarcéré, Cédric Jubillar reste le principal suspect dans la disparition de son épouse Delphine il y a huit mois. D’après l’avocat des enfants du couple, de nombreux éléments de cette journée du 15 décembre restent à élucider, relate La Dépêche ce dimanche 3 octobre.

Que s’est-il passé cette soirée du 15 décembre 2020, à Cagnac-les-Mines ? Huit mois après sa disparition, Delphine Jubillar n’a toujours pas donné signe de vie. Séparée de son compagnon, cette infirmière de 33 ans avait refait sa vie avec un autre homme, son amant. Principal suspect, son époux est actuellement en détention provisoire à la prison de Seysses, non loin de Toulouse. Pour l’avocat des enfants du couple, ce peintre-plaquiste n’a pas « tout dit », a-t-il fait savoir dans les colonnes de La Dépêche, ce dimanche 3 octobre.

D’après Laurent Boguet, la journée du 15 décembre a été « curieusement » riche en événements. « Il faut prendre en compte tout ce qui s’est passé lors de cette journée, y compris le rendez-vous à la banque de Delphine Jubillar pour tenter d’avoir des explications de la part de son mari », a estimé l’avocat, ajoutant que Cédric « les doit » à ses enfants. Le jour de sa disparition, l’infirmière tarnaise avait un rendez-vous à son agence bancaire, à Albi, pour changer ses codes de carte bleue. Cette mère de deux enfants avait également décidé de clôturer son compte joint, ayant entamé des démarches pour divorcer de Cédric Jubillar. Ce dernier ne l’aurait d’ailleurs pas digéré, d’après La Dépêche, et aurait eu « un clash » avec sa future ex-femme.

Cédric Jubillar nie en bloc

Le 15 décembre, Delphine Jubillar a acheté une bouteille de vin pour célébrer son union. La veille, son amant avait révélé à son épouse sa liaison extra-conjugale. La jeune femme a passé la soirée à regarder la télévision avec son fils. D’après Le Parisien, l’infirmière a envoyé un dernier SMS à son amoureux, un peu avant 23 heures, sous forme d’une photo où elle apparaît en nuisette. Ce combi-short blanc aurait été retrouvé dans un panier à linge à son domicile. Delphine Jubillar est depuis introuvable. Au courant de l’existence de cet amant, Cédric Jubillar a affirmé au cours de son audition qu’il ignorait qu’elle allait le quitter « pour un autre homme ». Malgré les éléments troublants, le principal intéressé continue de nier en bloc les accusations et reste présumé innocent.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet