Cédric Jubillar : nouveau rendez-vous déterminant… Son sort devrait basculer le 16 novembre

Après une nouvelle demande de remise en liberté le 18 octobre dernier, Cédric Jubillar et ses avocats ont fait appel face au refus du juge des libertés et de la détention. Ils ont rendez-vous le 16 novembre devant la chambre de l’instruction.

Cédric Jubillar pourrait-il bientôt quitter la prison dans laquelle il se trouve depuis juin dernier ? Une nouvelle fois, le mari de Delphine Jubillar, l’infirmière disparue depuis décembre 2020, a fait une autre demande de remise en liberté avec ses avocats, qui a été refusée par le juge des libertés et de la détention. Le Parisien révèle dans ses colonnes, ce vendredi 5 novembre, que l’équipe juridique du peintre plaquiste de 33 ans a fait appel de cette décision et a rendez-vous devant la chambre de l’instruction le 16 novembre.

Ce rendez-vous s’inscrit pour les avocats de Cédric Jubillar dans une volonté de faire pression sur les autorités judiciaires. Les avocats Jean-Baptiste Alary, Alexandre Martin et Emmanuelle Franck entendent bien continuer à défendre leur client en assurant que son dossier n’est pas constitué de suffisamment d’éléments à charge pour le garder inculpé. « Il y a des mois d’enquête […] Pourquoi les juges ne l’ont pas interrogé depuis juin ? Ce dossier est vide de preuve ! », avait déclaré l’un des magistrats de Cédric Jubillar à Sud Radio le 7 octobre.

Des conditions de détention difficiles

Incarcéré depuis le 18 juin dernier à la maison d’arrêt de Seysses, en Haute-Garonne, Cédric Jubillar a dénoncé à plusieurs reprises ses conditions de détention. À mesure que ses avocats ont plaidé pour sa libération, ils ont donné quelques détails sur la vie de l’époux de Delphine Jubillar derrière les barreaux. « Il est seul enfermé 22 heures par jour dans sa cellule depuis quatre mois. Il ne parle à personne », avait expliqué Me Jean-Baptiste Alary en octobre dernier dans les colonnes de Femme Actuelle. Placé à l’isolement « pour des raisons de sécurité », le peintre continue de clamer son innocence bien qu’il soit considéré comme le suspect numéro un dans l’affaire autour de la disparition de son épouse. Les investigations sont, à ce jour, au point mort.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet