« C’est insupportable » : Faustine Bollaert heurtée par une scène avec une jeune fille de 14 ans

Au micro de France Inter, mardi 16 novembre, Faustine Bollaert a évoqué la scène d’un ancien film qui l’avait particulièrement marquée, à cause de son allusion incestueuse.

Interviewée au micro de France Inter, mardi 16 novembre, à l’occasion de la diffusion ce soir sur France 2 de son nouveau magazine baptisé Les temps changent, Faustine Bollaert s’est confiée. Dans l’émission L’Instant M, animée par Sonia Devillers, la présentatrice de Ça commence aujourd’hui a évoqué notamment une scène de film qui l’a particulièrement choquée. Celle-ci est issue du long-métrage intitulé Beau-père, réalisé par Bertrand Blier et sorti en 1981.

Cette fameuse séquence est celle durant laquelle l’acteur Patrick Dewaere déshabille une jeune fille de seulement 14 ans. « Cette scène m’a paru insupportable », a déclaré Faustine Bollaert, toutefois consciente qu’il s’agit d’une œuvre. « Néanmoins, moi, quand j’ai découvert ces images, j’ai trouvé ça complètement fou et surréaliste qu’elles n’aient pas provoqué un tollé général et une réaction immédiate dans toute l’opinion publique », a ajouté l’animatrice télé, qui consacre le tout premier numéro de sa nouvelle émission aux mineurs sexuellement agressés.

Un nouveau programme dans la lignée de Ça commence aujourd’hui

Le 8 novembre dernier dans les colonnes de Gala, Faustine Bollaert avait parlé de son omniprésence sur France Télévisions, puisqu’elle est aussi aux commandes de La Boîte à secrets et de Prodiges. « J’ai la chance qu’on me fasse confiance à travers de belles émissions », avait lancé avec fierté l’épouse de Maxime Chattam, avant de s’exprimer sur sa nouvelle émission, Les temps changent, qui lui « tient beaucoup à cœur ». « C’est un peu la grande sœur de Ça commence aujourd’hui, et on y retrouve le même ton, la même émotion. On a essayé de prendre plus de hauteur en analysant un fait de société à travers des générations de témoignages (…) On parle de l’inceste et on va partir des années 60 et analyser comment on en a parlé jusqu’à aujourd’hui », avait-elle ajouté, en guise de description.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran France Inter

Autour de

Source: Lire L’Article Complet