« C’est pas mal au fond » : Michel Sardou favorable au pass sanitaire

En tournée avec la troupe de la pièce N’écoutez pas Mesdames, Michel Sardou a accordé un entretien à Midi Libre ce vendredi. Alors que le Covid-19 gagne du terrain en France, le comédien s’est dit favorable au pass sanitaire.

Depuis plusieurs mois, les Français doivent présenter leur pass sanitaire pour dîner au restaurant, assister à un concert ou encore profiter d’une pièce de théâtre. Dans Midi Libre ce vendredi 26 novembre, Michel Sardou, en tournée pour présenter la pièce de Sacha Guitry N’écoutez pas Mesdames, a donné un avis positif sur le pass sanitaire : « Je suis vacciné, j’ai mon pass, c’est pas mal au fond », a admis l’artiste qui a décidé de ne plus chanter sur scène. « Il a servi à faire vacciner les gens et comme tous les vaccins inertes, il faut faire des rappels, c’est logique« , a-t-il expliqué avant d’ajouter : « Mais je ne prends pas partie, ce sont des choses très personnelles, j’ai des amis qui sont contre le vaccin, j’ai essayé de discuter avec eux, ils sont convaincus, c’est leur droit« .

Face à une crise sanitaire qui laisse planer le doute sur l’avenir du monde du spectacle, certains théâtres se retrouvent dans des situations délicates. Dans ce contexte, difficile de se projeter dans de nouveaux projets pour Michel Sardou : « J’ai des projets mais avec les doutes que nous avons tous sur les salles, est-ce que les gens vont venir, est-ce qu’il y a le masque, le pass, cette putain d’épidémie… Les théâtres attendent de voir comment les choses, vont évoluer, moi aussi », a admis celui qui a récemment dénoncé le montant des taxes prélevées par l’État.

Covid-19 : une troisième dose pour aller au théâtre

En France, « la 5e vague démarre de façon fulgurante », avait annoncé Gabriel Attal ce dimanche. 32 591 nouveaux cas ont été enregistrés ce mercredi par Santé publique France, le plus haut total depuis le 24 avril. Face à cette nouvelle vague, Olivier Véran, et le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ont annoncé de nouvelles mesures sanitaires : le masque redevient obligatoire dans « tous les lieux fermés, y compris les lieux soumis au pass sanitaire », un changement du protocole sanitaire dans les écoles et un pass sanitaire conditionné à une troisième dose de vaccin pour tous les adultes. Dès le 15 janvier prochain, un rappel vaccinal, ou un test réalisé dans les 24 heures, sera nécessaire pour aller applaudir Michel Sardou, ou tout autre comédien sur les planches.

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet