« C’était difficile » : Lionel Messi se confie sur cet aspect de la vie parisienne qui l’a dérouté

Après plus de vingt ans passés au FC Barcelone, Lionel Messi a rejoint le PSG l’été dernier. Depuis, le joueur international et sa famille s’efforcent de prendre le rythme de la vie parisienne, avec ses joies et ses contraintes.

La vie à Paris et dans sa région est rythmée par ses 12 millions d’habitants. Les transports en commun et les routes surchargés sont monnaie courante pour les populations, mais pour les nouveaux arrivants s’acclimater peut être compliqué, à l’image de Lionel Messi. Quelques semaines après avoir posé ses valises dans la capitale avec sa famille, l’ancien joueur du FC Barcelone s’est livré sur sa nouvelle vie française, dans les colonnes du quotidien espagnol, Sport, comme le rapporte Le Figaro, ce 2 novembre.

Dans l’univers du football, à peine un transfert est-il annoncé, que les joueurs doivent s’envoler pour leur nouveau club. Un déménagement à cent à l’heure, qui mêle anxiété et impatience, comme le raconte Lionel Messi, au lendemain de son arrivée dans le club parisien : « Les premiers jours ont vraiment été difficiles parce que notre départ a été rapide et soudain. On a passé un mois et demi à l’hôtel et ce n’est pas simple pour les enfants, qui avaient déjà commencé l’école en Espagne. » Si au cours de l’entretien accordé au quotidien Sport, le sextuple Ballon d’Or fait l’éloge de la capitale, de sa beauté à sa richesse culturelle, il se montre bien moins enthousiaste face à la circulation particulièrement dense dans la région : « Nous logions dans le centre et, à Paris, la circulation est infernale, insupportable. Il nous fallait une heure pour l’école et une heure pour l’entraînement. »

https://www.instagram.com/p/CTurD1XMo40/

A post shared by Leo Messi (@leomessi)

« Les enfants ont fini par ne plus supporter l’hôtel »

La vie avec trois enfants âgés de 9, 6 et 3 ans demande une certaine organisation, et à Paris, mieux vaut être domicilié à proximité des écoles, et de son lieu de travail. Lionel Messi, sa femme Antonella Roccuzzo et leurs bambins l’ont appris à leurs dépens : « Les enfants ont fini par ne plus supporter l’hôtel. C’était difficile. » Fort heureusement, la famille a eu le temps, entre deux bouchons, de profiter des joies de la capitale : « En même temps, nous avons essayé de profiter au mieux de la ville, cela a fait du bien à tout le monde. » Reste maintenant à s’habituer au rythme et à la population particulièrement dense.

Crédits photos : Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet