Charlotte Gainsbourg se confie sur la mort de son père : "C'est Yvan Attal qui m'a ramassée"

Mardi 2 mars 2021, Charlotte Gainsbourg était l’invité d’Augustin Trapenard dans Boomerang sur France Inter. Pour le trentième anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, la chanteuse s’est confié sur son deuil difficile durant lequel elle a pu compter sur celui qui deviendra son époux, Yvan Attal.

  • Charlotte Gainsbourg
  • Yvan Attal
  • Serge Gainsbourg

C’est un jour qu’elle n’oubliera jamais. Le 2 mars 1991, toutes les chaines de télévision française s’empressent d’annoncer la terrible nouvelle : le chanteur Serge Gainsbourg est mort d’une crise cardiaque à l’âge de soixante-deux ans. Pour sa fille, Charlotte Gainsbourg, cette annonce fait l’effet d’un tremblement de terre. Et pour cause, la jeune adolescente, alors âgée de dix-neuf ans, entretenait une relation très fusionnelle avec son père.

Au micro d’Augustin Trapenard dans Boomerang, diffusée le 2 mars 2021, la fille de Jane Birkin est revenue sur ce jour qui a changé le cours de sa vie : “Je l’ai appris avec un flash spécial, les pompiers sont rentrés chez lui. Je suis tombée, je crois”, a-t-elle commencé. Les jours suivant, la chanteuse plonge dans une violente dépression, incapable de se débarrasser des affaires du chanteur. C’était sans compter le soutien infaillible de son ami de l’époque, Yvan Attal, rencontré sur le tournage du film Aux yeux du monde, qui deviendra son compagnon des années plus tard.

“Je l’ai recroisé un mois après que mon père soit mort. J’étais une loque…”

“Mon amie m’a amenée rue de Verneuil en catastrophe, évidemment. C’est Bambou qui l’a découvert, avec les pompiers. Ils sont rentrés par le balcon. (…) Je suis allée tout de suite le trouver et je me suis allongée avec lui”, a-t-elle expliqué.Son décès a vraiment été un choc dont j’ai eu beaucoup de mal à me remettre. Et la vraie césure a eu lieu quand je l’ai vu mort. C’est une scène qui a duré plusieurs jours, qui avait quelque chose d’irréel”, a-t-elle ajouté. Très ému par le récit de son invitée, Augustin Trapenard la questionne sur ce qui a rendu son deuil plus léger : “C’est Yvan Attal qui m’a ramassée”, a-t-elle confié du bout des lèvres.

En effet, comme elle l’explique au micro de France Inter, c’est celui qui deviendra le père de ses enfants six ans plus tard qui l’a sortie de la dépression : “Je l’ai recroisé un mois après que mon père soit mort. Et je me souviens, je pleurais tout le temps. J’étais une loque… Et puis je suis tombée amoureuse”, a-t-elle susurré. En 1991, le couple décide de s’installer ensemble. Une relation dans laquelle Charlotte Gainsbourg se jettera corps et âme pour oublier la mort de son père. Lors d’une interview accordée à Marie Claire en décembre 2018, le comédien s’était confié sur sa relation avec Charlotte Gainsbourg : “Quand on reste avec quelqu’un aussi longtemps et qu’on ne s’ennuie pas, c’est bien que ça vaut le coup. Il y a des moments où on a envie de remettre sa vie en question. Mais je crois que je serais malheureux sans elle.” Une histoire d’amour qui dure depuis maintenant trente ans…


Source: Lire L’Article Complet