Christian Quesada : Faustine Bollaert révèle son grand regret le concernant

Peu de temps après son incroyable épopée dans Les 12 coups de midi, Christian Quesada avait été reçu sur le plateau de Ça commence aujourd’hui. Un grand regret pour Faustine Bollaert, qui constate qu’il a échappé aux radars de ses équipes.

Christian Quesada – Les 12 coups de midi

Faustine Bollaert

Avant de passer dans une émission de télévision, les candidats font l’objet d’une recherche approfondie. Leur passé judiciaire est censé être passé au crible afin qu’ils ne fassent pas polémique par la suite. Mais il arrive que certains échappent aux radars des équipes de casting. C’est le cas de Christian Quesada, qui avait pu participer aux 12 Coups de midi alors qu’il avait fait l’objet d’une plainte pour exhibitionnisme quelques années plus tôt. A l’époque, la production ignorait tout de ses agissements sur la Toile, lui qui a par la suite été condamné pour “détention d’images pédopornographiques” et “corruption de mineur”. Un scandale qui a évidemment eu de lourdes répercussions sur le jeu de Jean-Luc Reichmann, qui a tenté tant bien que mal de détacher son image de celle du candidat controversé. Mais ce n’est pas la seule émission à laquelle avait participé Christian Quesada. Outre Des chiffres et des lettres lorsqu’il était plus jeune, il avait été reçu par Faustine Bollaert dans son émission Ça commence aujourd’hui.

Faustine Bollaert avait reçu Christian Quesada dans son émission

A l’époque, Christian Quesada était venu témoigner dans une émission consacrée aux “gagnants de jeux télévisés“. Au côté de Jean-Baptiste Guégan, vainqueur de La France a un incroyable talent, il avait raconté son incroyable parcours dans Les 12 coups de midi. Mais tout comme les équipes de TF1, Faustine Bollaert ignorait à l’époque les accusations qui pesaient à l’encontre du candidat. Un grand regret pour l’animatrice de 42 ans, qui ne peut que constater qu’il a échappé aux radars de ses équipes. “On essaye de tout vérifier, notre service juridique verrouille chaque histoire. Cela a ses limites puisque l’on a reçu Christian Quesada [condamné pour pédocriminalité, ndlr.]… Mais on n’a jamais reçu quelqu’un qui nous racontait quelque chose qui ne s’était pas passé. Sinon, tout le monde pourrait venir dire n’importe quoi“, s’est défendue l’épouse de Maxim Chattam dans les colonnes de Femme Actuelle. Aucun doute que les équipes de Ça commence aujourd’hui se montrent plus vigilantes désormais.

Source: Lire L’Article Complet