Christine Bravo : privée de retraite à cause de son ex-mari, l'animatrice laisse éclater sa colère et interpelle Emmanuel Macron !

Dimanche 26 décembre, Christine Bravo a poussé un énorme coup de gueule sur Twitter. L’animatrice des Jupons de l’histoire a expliqué qu’elle rencontrait des problèmes pour récupérer ses points retraite. Au passage, elle interpelle Emmanuel Macron et évoque son premier mari.

Même si elle n’est plus à la tête de célèbres émissions populaires comme Frou-Frou ou Union libre, Christine Bravo reste toujours présente dans les médias par l’intermédiaire de l’émission Sous les jupons de l’Histoire, rediffusée sur Chérie 25 et ses passages, toujours très remarqués, au sein des Grosses Têtes sur RTL. Après une brouille de trois ans avec Laurent Ruquier, l’ancienne animatrice a retrouvé son grand copain au plus grand bonheur des auditeurs de la station qui l’entendent de nouveau vitupérer au micro. Car Christine Bravo n’a jamais eu la langue dans sa poche et cela n’est pas près de changer. En misanthrope assumée, elle délivre des tirades au débit haut et fort qui rugissent dans les oreilles des fidèles de l’émission. Et quand elle ne pétarde pas sur les ondes FM, la sociétaire des Grosses Têtes le fait sur les réseaux sociaux.

Christine Bravo s’en prend à son ex-mari sur Twitter

Dimanche 26 décembre 2021, Christine Bravo a poussé un gros coup de gueule sur Twitter. En cause ? Son ancien mariage qui nuirait aujourd’hui à sa retraite. « Les filles qui divorcent, (ou pas) faut que je vous dise un truc très important : notez le numéro de sécu de votre mari illico. Pourquoi ? La caisse de retraite l’exige pour vous verser vos droits même 20 ans après votre divorce ! Je mets Emmanuel Macron en copie !« , s’est insurgée l’animatrice.

« Alors qu’on ne m’a jamais demandé mon numéro de sécu pour sa retraite ! Et vous ne comprenez pas mon indignation ? Comment les femmes précaires font pour survivre dans pareil cas ?« , a-t-elle répondu à un twittos. la caisse de retraite me harcèle pour ce numéro de sécu, ok ? Et bloque mon dossier ! 30 ans de journalisme derrière moi, je vous respecte, mais je sais ce que je dis. Amicalement« , a conclu Christine Bravo, ivre de colère.

https://twitter.com/ChristineBravo7/status/1475169245268897800

A voir aussi : Jane Birkin : la vérité sur son terrible AVC, les confessions d’un proche du clan

Source: Lire L’Article Complet