Christophe mort du Covid : son fils Romain rappelle l'importance des gestes barrières

Romain Vidal-Torr, fils du chanteur Christophe décédé du coronavirus en avril dernier, a poussé un gros coup de gueule sur Facebook contre les personnes qui ne respectent pas les gestes barrières.

Le 16 avril dernier, le chanteur Christophe décédait à l’âge de 74 ans des suites du coronavirus. Si “une maladie pulmonaire” avait d’abord été avancée, c’est bien de ce virus qui a emporté des milliers de personnes dans le monde que l’artiste est mort. Six mois après sa disparition, son fils Romain Vidal a pris la parole sur Facebook pour passer un énorme coup de gueule alors que la France subit la seconde vague de cette épidémie.

Celui qui est le fruit de l’histoire d’amour de Christophe et Michèle Torr a pointé du doigt le comportement des personnes qui ne respectent pas les règles et surtout les gestes barrières. “Il y a une expression provençal : rend service à Bertrand, il te le rend en Caguant,” a-t-il commencé. Et de lancer : “Je pense que c’est ce que certains ont fait aux soignants, qu’ils on applaudit le soir à 20h00, pour les remercier de tout se qu’ils ont fait pour nous et pour les remercier, certains n’ont pas respecté les gestes barrières. En bravo à tous les soignants.” Des mots qui prennent donc un tout autre sens quand on se rappelle que son père à succombé au coronavirus.

Galerie: Les meilleurs conseils de Cardi B (StarsInsider)

Pourquoi n’a-t-on pas su que Christophe était décédé à cause du coronavirus ?

Dans les jours qui ont suivis la mort de son homme, Véronique Bevilacqua a refusé d’évoquer le coronavirus comme cause de sa disparition, quitte à faite naître des rumeurs. En juin, elle a cependant voulu faire taire les mauvaises langues lors d’un entretien accordé à France Inter. Je n’ai jamais voulu cacher le Covid, c’est juste que je ne le savais pas. Lorsqu’il est arrivé à l’hôpital, c’était pour sa crise d’emphysème qui était assez importante. C’est ça qui a été un petit peu pénible, parce qu’il avait les poumons très attaqués”. Une mise au point qui était nécessaire pour qu’elle puisse continuer son deuil en toute sérénité.

Source: Lire L’Article Complet