Clara Luciani : ce détail physique qu’on lui a reproché au début de sa carrière et qui la traumatise toujours

Clara Luciani brille sur scène. Mais ne vous fiez pas aux apparences. La chanteuse à l’allure de lionne n’a pas confiance en elle. La faute à de nombreuses remarques sur un détail physique précis qu’elle n’a jamais digérées.

Clara Luciani

Elle s’appelle Clara Luciani et a vu sa carrière décoller pour de bon en remportant la Victoire de la musique de la Révélation Scène en 2019. Depuis cette consécration, rien n’arrête la chanteuse de La Grenade. Et contrairement à une autre époque, hors de question d’écraser les autres pour continuer de briller. Interviewée par les journalistes de Biba, Clara Luciani : « On est toutes sœurs, en fait. On confond trop souvent le métier de chanteuse et celui de mannequin » déclare-t-elle. Voir les autres souffrir et subir les attaques de certains la mettent d’ailleurs hors d’elle. Alors quand elle a entendu les propos de Fabien Lecoeuvre à l’encontre de la jeune Hoshi, Clara Luciani se devait de prendre la défense de l’interprète de Ta marinière : « C’est la moindre des choses. L’époque où les hommes pouvaient décider de mettre les jeunes chanteuses en concurrence est révolue ». Celle qui a récemment fait un duo avec Julien Doré ne peut être mieux placée pour comprendre la douleur qu’Hoshi et la peine a pu ressentir.

Gros complexe

Sous ses airs de femme pleine d’assurance, Clara Luciani manque cruellement de confiance en elle. Les nombreuses remarques que l’on a pu faire sur son physique lui ont coûté son estime d’elle-même : « A une époque, on me reprochait “mes trop grosses mâchoires” et je souffrais de ne pas avoir le physique de l’emploi » confie-t-elle toujours à Biba.

L’aspect de son visage qu’on avait de cesse de lui reprocher et le harcèlement qu’elle a subi à l’époque ont fini par avoir raison d’elle : « A 11 ans, je faisais 1m76, j’étais la fille pas jolie, sans amis et à qui on ne voulait pas parler dans la cour de récré. Encore aujourd’hui, j’ai du mal avec mon image, et clairement, les séances photo, ce n’est pas ce que je préfère ! […] Aujourd’hui, je cultive ses aspérités. Mais ces blessures sont longues à guérir ». Clara peut heureusement compter sur l’amour de son public pour lui redonner du baume au cœur !

Source: Lire L’Article Complet