Comment la Nouvelle-Zélande a-t-elle éradiqué le Coronavirus ?

Les efforts ont manifestement payé en Nouvelle-Zélande, où le virus vient d’être à nouveau vaincu ! Zoom sur cette bonne nouvelle.

La cheffe du gouvernement, Jacinda Ardern, vient de confirmer la bonne nouvelle, pour le moment, la Nouvelle-Zélande est hors de danger en ce qui concerne la Covid-19 :

Les habitants d’Auckland et les Néo-Zélandais s’en sont tenus à un plan qui a désormais fonctionné deux fois. Et ils ont de nouveau battu le virus.

Une seconde bataille gagnée

À l’issue d’une première vague de Covid-19, l’île du Pacifique avait déjà réussi a éradiquer le virus à la fin du mois de mai 2020. Aujourd’hui cela fait 12 jours qu’aucun cas positif au coronavirus n’a été détecté : une seconde victoire pour le pays, et une excellente nouvelle pour Jacinda Ardern qui risque d’être réélue par les électeurs locaux, appelés à renouveler le Parlement le 17 octobre prochain.

Les rassemblements autorisés

À ce jour, plus de restrictions contraignantes pour les habitants de Nouvelle-Zélande, même si la vigilance doit rester le mot d’ordre. Malgré la joie et l’euphorie, la femme d’État souligne :

Un retour du virus n’est pas la seule chose qui nous inquiète, il y a aussi un retour de la complaisance.

La bonne nouvelle ? La traditionnelle Bledisloe Cup – Match de Rugby annuel entre les All Blacks et les Wallabies – pourra donc bien avoir lieu cette année, le 18 octobre prochain à l’Eden Park d’Auckland, devant un stade rempli.

Une stratégie audacieuse ?

Notez que le pays n’a enregistré que 25 morts liés à la Covid-19 et moins de 1.900 cas seulement. Le respect des gestes barrières de base, et la discipline des habitants de Nouvelle-Zélande à donc manifestement suffit à vaincre le virus.

De plus, le pays a pris des mesures sanitaires strictes rapidement. La réactivité a donc payé ! Dès le départ, les tests de dépistage ont été accessibles, et la communication globale était plutôt axée sur la bienveillance et non la peur.

Par exemple, le 25 mars, dernier, Jacinda Ardern fasait un Facebook live, en sweat-shirt, juste après avoir “couché sa fille” pour rassurer ses concitoyens sur cette période de confinement inédit ! Sympathique, n’est-ce pas ?

D’ailleurs, selon un rapport local publié par la première ministre, 92% des Néo-Zélandais ont vivement salué sa gestion de la crise.

Source: Lire L’Article Complet