Corinne Masiero défendue par Elsa Wolinski : "C'est quelqu'un de formidablement courageux"

La journaliste Elsa Wolinski soutient l’actrice française Corinne Masiero. Elle s’est confiée dans les colonnes de Télé Star vendredi 3 avril, et a notamment fait part de son ressenti sur le magazine Bel & bien dans lequel el apparaît chaque samedi depuis le 27 mars.

  • Corinne Masiero

“Je trouve ça dégueulasse” : la journaliste Elsa Wolinski, fille du regretté Georges Wolinski, soutient Corinne Masiero et s’est confiée dans les colonnes de Télé Star vendredi 3 avril 2021. L’actrice française Corinne Masiero s’était dévêtue lors de la 46e cérémonie des César le vendredi 12 mars 2021 sur Canal+, arborant fièrement un “Rends-nous l’art Jean” dans son dos pour défendre la culture. Elle avait choqué les internautes et beaucoup l’avaient critiquée, y compris la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. L’actrice avait même été accusée d’“exhibition sexuelle”, avant que le parquet ne classe ce signalement sans suite. Certaines personnalités l’avaient tout de même soutenue, comme le présentateur Denis Brogniart, impressionné par son courage, ou encore la journaliste et humouriste de France Inter Charline Vanhoenacker, qui s’était aussi déshabillée dans la matinale du 18 mars 2021 pour la soutenir. Cette fois, c’est Elsa Wolinski qui lui apporte son soutien : “Pour moi, Corinne Masiero est un esprit très libre et quelqu’un de formidablement courageux. Si ça avait été une blonde de 20 ans, on aurait jugé ça génial”.

“C’est perçu comme vulgaire et je trouve ça dégueulasse”

“Là, c’est perçu comme vulgaire et je trouve ça dégueulasse'”. Elle avoue elle-même à Télé Star que son propre engagement féminisme a été “une catastrophe” : “J”ai été la tête, pendant quinze ans, des pages beauté et luxe de Point de vue. Quand j’ai commencé à être très engagée, les attachées de presse m’ont dit : “Tu ne serais pas devenue trop populaire ?”, avant de nuancer et de reconnaître quelques avancées en la matière, même si les convictions féministes toujours aussi mouche selon elle : “Même si le féminisme a plus de place qu’avant, je sens bien qu’on fait chier les gens avec nos revendications”.

Elsa Wolinski vient de rejoindre l’équipe du magazine Bel & bien sur France 2, présenté chaque samedi à 10 heures par Agathe Lecaron et Ali Rebeihi. Elle est déjà sous le charme de cette nouvelle aventure : “Moi qui me sens toujours comme un vilain petit canard qui n’est pas dans la norme, je raconte des choses qui ont trait à ma vie privée ou à mon métier. L’idée, c’est de faire une chronique humaine et de rester simple”. Grâce à l’équipe qui l’entoure, Elsa Wolinski, maman de 47 ans de deux enfants… et d’un chat, est conquise : “J’ai l’impression de faire de la télé sans faire de la télé, d’être sur un îlot de bienveillance”.

Source: Lire L’Article Complet