Coronavirus : les bonnes nouvelles annoncées par Olivier Véran

Olivier Véran a pris la parole sur LCI, lundi 10 mai 2021 pour faire un nouveau bilan de la crise sanitaire qui touche le pays. Il a assuré que les chiffres étaient encourageants et que le relâchement des mesures allaient pouvoir avoir lieu.

  • Olivier Véran

Ces dernier temps, lorsqu’Olivier Véran prenait la parole, les Français avaient du souci à se faire. Il faut dire que le ministre de la Santé n’est pas épargné par la crise du coronavirus qui empêche les citoyens de vivre comme “avant”. Seulement, lundi 10 mai 2021, soit 9 jours avant la réouverture annoncée des terrasses des bars et des restaurants, il était sur LCI, pour faire un nouveau bilan de la situation. “L’épidémie est en décroissance, parce que les Français ont été solides, ils ont été courageux. Les mesures de freinage ont fonctionné. Cela valait le coup, encore une fois, de se battre“, a-t-il déclaré dans un premier temps avant de tout de même rester vigilant. “Je serai une sorte de sentinelle de l’épidémie, telle que je le suis depuis un certain nombre de mois.” Mais il s’est montré optimiste concernant les conditions dans lesquelles les Français vont pouvoir passer leur été. Alors qu’Emmanuel Macron avait fait savoir que les terrasses des bars et des restaurants allaient pouvoir de nouveau accueillir du monde à compter du 19 mai 2021, Olivier Véran a confirmé cette annonce.

Une belle nouvelle pour le secteur qui essuie une crise sans précédent depuis de nombreux mois. Néanmoins, les restaurateurs devront tout de même trois semaines de plus avant de pouvoir rouvrir entièrement leurs établissements. Selon le calendrier du déconfinement annoncé par le chef de l’Etat, ce n’est qu’à partir du 9 juin 2021 que l’intérieur des restaurants pourront accueillir du public.

Olivier Véran demande aux Français de rester responsable

Si le gouvernement a fait le choix de l’optimisme pour les prochaines semaines, il n’oublie pas non plus de rappeler aux Français de rester responsable et de se faire vacciner. Pour Olivier Véran, ce sera la seule issue pour sortir de cette crise sanitaire. En attendant, il s’est dit “heureux” de constater que la pression de l’épidémie de Covid-19 sur l’hôpital commençait à réellement diminuer. S’ils étaient près de 6.000 patients dans les services de réanimation il y a encore une dizaine de jours, ils sont actuellement moins de 5.000.

A lire aussi : Coronavirus : le pass sanitaire va-t-il rendre la vaccination obligatoire ?

Source: Lire L’Article Complet