Coup dur pour Elizabeth II : la princesse Anne l’abandonne pour Noël

Comme le révèle le Daily Mail, ce mercredi 22 décembre, la reine Elizabeth II devra passer le réveillon de Noël sans sa fille, la princesse Anne, et sans le mari de cette dernière.

Voilà une nouvelle qui doit certainement beaucoup affecter la reine Elizabeth II. Il s’agit de l’absence de sa fille, la princesse Anne, pour le réveillon de Noël qui est prévu au château de Windsor. En effet, comme le révèlent nos confrères du Daily Mail, ce mercredi 22 décembre, le mari de cette dernière, Timothy Laurence, a contracté le Covid-19. Actuellement placé en isolement au sein du domaine de Gatcombe Park, le vice-amiral, âgé de 66 ans, se remet doucement du coronavirus.

Pour éviter tout risque de contamination et étant donné que la princesse Anne est devenue un cas contact, le couple princier est contraint de reporter ses plans pour les fêtes de fin d’année en abandonnant l’idée de se rendre chez la Reine. Pour sa part, Elizabeth II avait déjà dû revoir ses projets à cause de la crise sanitaire. En effet, la veuve du prince Philip, qui célébrera d’ailleurs son premier Noël sans lui, avait annulé son déplacement à Sandringham, pour fêter le réveillon avec la famille royale britannique. Afin de ne pas l’exposer à la possibilité de contracter le Covid-19 et notamment le variant Omicron, il a été décidé qu’elle accueillerait directement les membres de la royauté au château de Windsor.

Découvrez Elizabeth II lors d’une sortie avec sa fille, la princesse Anne

Des invités qui vont limiter leurs contacts non essentiels

Décidés à protéger au maximum la Reine, Kate Middleton, le prince William, le prince Charles, Camilla, le prince Edward, ou encore son épouse Sophie se sont engagés à limiter leurs contacts non essentiels avant le réveillon de Noël, pour ne pas risquer de lui transmettre le coronavirus. Comme l’avait expliqué l’ancien attaché de presse d’Elizabeth II, Dickie Arbiter, auprès du Sun il y a quelques jours, se rassembler en famille pour Noël « est très important pour la Reine » étant donné que c’est « le seul moment de l’année » où tout le monde peut enfin se réunir. De plus, le choix de rester à Windsor est évident puisque le château est vu comme « une bulle de sécurité » pour la Reine, et ce, « depuis le début de la pandémie ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet