Daniel Prévost : son fils Sören donne de ses nouvelles (exclu vidéo)

Ce week-end, le comédien et humoriste Sören Prévost était l’invité de Mickaël Dorian sur Non Stop People. Actuellement au théâtre Lepic, pour son nouveau spectacle « Balance ton père », le fils du comédien a donné des nouvelles de son père.

Sören Prévost rencontre un beau succès au théâtre Lepic à Paris avec son spectacle « Balance ton père ». Si ce seul en scène laisse à penser que le comédien va régler ses comptes avec son illustre papa, Daniel Prévost, il en est tout autre. Comme le rapporte la critique du Parisien, ce spectacle est « drôle, tendre et original ». C’est avant tout une belle déclaration d’amour de l’artiste envers son père, inoubliable interprète de Lucien Cheval, le contrôleur fiscal d’ « Un dîner de cons » de Francis Veber. Invité de Non Stop People pour parler de ce one-man-show, Sören Prévost en profite pour donner quelques nouvelles de son paternel. « Ça va. Il travaille, il prend le temps de prendre le temps. Il n’est pas obligé de partir tous les jours sur le chemin des plateaux », indique-t-il.

Comment a réagi l’acteur en découvrant le nouveau spectacle de son fils ? « Il est venu à la première de mon spectacle, il a beaucoup aimé », répond Sören Prévost qui précise que si le titre a fait tiquer Daniel Prévost, l’acteur a au final eu une bonne surprise. « Il avait un peu peur au départ, mais après il a compris que c’était loin de la promesse convenue et prévisible qu’on aurait pu attendre », indique le comédien de 50 ans. « Ce n’était surtout pas pour parler de lui, on a déjà beaucoup fait […] c’est plus quelque chose d’introspectif avec la distance qu’il faut pour que l’on s’amuse de ça », ajoute-t-il encore. À noter que Daniel Prévost se fait plus rare sur les plateaux de cinéma et de télévision. S’il n’est pas apparu au cinéma depuis 2017, à la télévision, il a participé à trois épisodes de la série « Nina » sur France 2. Le mythique acolyte de Jean Yanne a par contre publié l’année dernière « Tu ne sauras jamais combien je t’aime », en hommage à Yette, son épouse disparue le 21 mars 2007.

Source: Lire L’Article Complet