Danse avec les stars 10 : Anthony Colette harcelé au collège, son émouvant témoignage

Avant de devenir danseur, Anthony Colette s’était essayé la boxe. Un sport qu’il a pratiqué dès l’âge de 11 ans, dans le but de faire face aux personnes qui lui ont fait vivre un enfer lorsqu’il était au collège.

Professionnel incontournable de Danse avec les stars, Anthony Colette s’est lancé dans cette discipline sur le tard. Alors que de nombreux danseurs ont commencé dès l’enfance, l’Avignonnais s’y est mis assidument au lycée. Avant, c’est à un autre sport qu’il s’est consacré, pour de bien tristes raisons… «  A 11 ans, je fais ma rentrée au collège, raconte-t-il ce jeudi 24 octobre à Paris Match. Je ne connais personne. Surtout, avec mes problèmes d’acné, je me sens mal dans ma peau. Je n’arrive pas à me faire des copains. Mes camarades se moquent, me traitent d’intello, me malmènent.  » Pour le jeune garçon, ces débuts au collège ont été un calvaire : « Je ne sors plus en récréation tant j’ai peur d’affronter les quolibets. Je me lève chaque matin avec la boule au ventre, et chaque soir je rentre en pleurs.  » Son père, pour l’aider à « reprendre confiance » en lui, lui a alors proposé de l’inscrire à un cours de boxe.

Anthony Colette : sa revanche sur ses harceleurs

Au bout de « quelques séances  », les premiers effets se sont faits ressentir chez Anthony Colette : « Je peux tenir tête à mes bourreaux, se souvient-il pour Paris Match. Au fur et à mesure des mois, je gagne en popularité. L’année suivante, je deviens même pote avec ceux qui naguère me raillaient.  » Passionné de sports de combat, il s’est inscrit au krav-maga à 14 ans et s’est entraîné «  avec des légionnaires, à mains nues ». Finalement, au contact d’une camarade de classe pratiquant le rock’n’roll, Anthony Colette a découvert le monde de la danse. Si le coup de foudre n’a pas été immédiat, l’arrivée de Danse avec les stars sur TF1 en 2011 a servi de déclic. A 16 ans, le lycéen s’est mis en tête de devenir danseur professionnel. « Une nouvelle fois, j’essuie des moqueries. On me traite de pédé, on me dit que la danse est réservée aux filles, que je suis trop vieux pour me lancer, raconte-t-il. Mais je tiens bon.  » La suite lui a montré qu’il a eu raison de s’accrocher.

Retrouvez tous vos programmes télé avec Télé-Loisirs.

Source: Lire L’Article Complet