Didier Raoult poursuivi par l’Ordre des médecins : il dénonce "un complot très haut placé"

Mercredi 18 novembre 2020, Didier Raoult a répondu aux questions de Jean-Marc Morandini sur CNews. Poursuivi par l’Ordre des médecins, l’infectiologue s’est dit victime d’un complot.

Restez informée

Il est l’une des personnalités les plus médiatisées de la crise sanitaire. Depuis que le coronavirus a fait son apparition en Europe, Didier Raoult a été au centre de nombreuses polémiques. Qualifié de “tyran” par ses anciens collaborateurs, le professeur de microbiologie a provoqué un véritable tollé en affirmant que la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 était “un fantasme“. Accusé de faux témoignage par l’AP-HP, le fervent défenseur de l’hydroxychloroquine a d’ailleurs été attaqué en justice par l’Ordre des médecins. Comme l’a révélé Le Parisien, jeudi 12 novembre 2020, l’infectiologue fait l’objet de poursuites pour plusieurs entorses au code de déontologie, à savoir violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et même charlatanisme.

Didier Raoult assure être la cible d’un complot

Mercredi 18 novembre 2020, Didier Raoult a accordé un entretien à Jean-Marc Morandini sur CNews. Le spécialiste des maladies infectieuses, qui risque la radiation, s’est dit victime d’un complot. “Je savais depuis longtemps qu’il y avait un complot très, très haut placé. Je sais ça depuis plusieurs mois donc je ne suis pas étonné du tout“, a-t-il déclaré en direct de son bureau de l’institut hospitalo-universitaire de Marseille. “Ça remonte jusqu’où ?“, lui a alors demandé le présentateur de Morandini Live. “Très haut. On m’avait prévenu il y a très longtemps en me disant : ‘Didier, tu sais, il va y avoir une plainte contre toi au Conseil de l’ordre’. Et puis, vous avez vu d’ailleurs qu’il va y avoir une plainte aussi auprès du procureur de la République de Marseille“, a répondu le professeur.

Intrigué, Jean-Marc Morandini a voulu savoir s’il s’agissait d’un complot “médical ou politique” et si ce dernier remontait “jusqu’au ministère de la Santé“. Mais Didier Raoult a refusé d’en dire plus. “C’est médico-politique, a assuré le scientifique. Vous ne me tirerez pas les vers du nez, vous avez bien vu, je ne suis pas de ce genre là ! Je vous en ai dit autant que je pouvais en dire.”

Source: Lire L’Article Complet