Dîners clandestins : Alex Goude, harcelé, se justifie

Alex Goude est accusé par les internautes d’avoir participé à un dîner clandestin au Palais Vivienne. Sur Twitter, l’animateur a répondu à la polémique et a démenti les faits qui lui sont reprochés.

A propos de


  1. Alex Goude

La polémique autour des dîners clandestins, au cours desquelles des ministres et des personnalités publiques auraient participé, ne désenfle pas. Et l’animateur Alex Goude en fait les frais. Sur les réseaux sociaux circule une photo où l’on peut le voir prendre la pose aux côtés de Pierre-Jean Chalençon, organisateur présumé de ces soirées mondaines au Palais Vivienne. Si le collectionneur d’art a démenti l’existence de ces repas hauts de gamme, certains internautes refusent d’y croire et accusent le présentateur d’y participer. Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire d’Alex Goude, visiblement agacé d’être attaqué. En réponse à une personne qui relayait le cliché en question, le père du petit Eliott a assuré que “ce moment date d’il y a plusieurs semaines à l’époque hors confinement” sur Twitter, ce dimanche 4 avril.

Sur sa lancée, Alex Goude a ajouté : “Et on était tous à distance… Ce que l’on constate en regardant la photo”. Mais le présentateur de l’émission La Maison Lumni, diffusée sur France 3, ne s’est pas arrêté là. Irrité par ces “grands moralisateurs fous”, le principal intéressé regrette de devoir se “justifier” à cause “de vieilles photos”. “J’ai fait, il y a des mois (!) un repas à 5 (!) chez Pierre-Jean, venu… du traiteur. C’était légal, privé et pro en même temps et n’a RIEN à voir avec la polémique du jour…, a-t-il conclu. Dans un long message, diffusé dans l’émission Touche pas à mon poste et relayé par Purepeople, ce mardi 6 avril, Alex Goude en a rajouté une couche : “Je subis un déluge d’emmerdes depuis hier, je ne dors pas, pour un amalgame débile fait par des personnes qui étaient énervées contre moi”. L’ex-mari de Romain Taillandier a d’ailleurs fait savoir qu’il n’hésiterait pas à se saisir de la justice pour se défendre, s’il continuait à être attaqué.

Espèce de grands moralisateurs fous…. ce moment date d’il y a plusieurs semaines à l’époque hors confinement ! Et on était tous à distance… ce que l’on constate en regardant la photo…. https://t.co/jLe9ePrnUV

“Un énorme poisson d’avril”

La polémique a surgi ce week-end de Pâques après la diffusion d’un reportage de M6, ce vendredi 2 avril, sur “un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers”. Une séquence a particulièrement agité les réseaux sociaux, puis la sphère politique. Et pour cause, un homme anonyme, mais rapidement identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon, a assuré avoir “dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres”. Interrogé par BFMTV, ce mardi 6 avril, le passionné de Napoléon 1er a affirmé que cette scène n’était qu’un “énorme poisson d’avril qui a marché” puisqu’il “n’organise pas de dîners, ni de soirées”.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet