Dior : Premier défilé post-Covid de la maison, sans public et avec des masques

Heureuse de pouvoir reprendre son activité, l’industrie de la mode n’oublie pas la menace du coronavirus. Dior a pris toutes les précautions pour son défilé croisière. La maison a présenté sa nouvelle collection sans public, et avec des musiciens protégés par des masques.

À cause du coronavirus, la planète Mode a arrêté de tourner ! Elle repart progressivement, un retour à la normale symbolisé par l’organisation des premiers défilés post-confinement. Celui de Dior s’est tenu mercredi 22 juillet 2020, sans public…

Inès de la Fressange, Adèle Exarchopoulos, Robert Pattinson ou encore Kate Moss… D’ordinaire, les stars se pressent aux défilés Dior, comme ce fut le cas lors des dernières fashion weeks parisiennes. Ce mercredi 22 juillet 2020, les amis et égéries de la prestigieuse Maison ont suivi le premier défilé Dior post-Covid de leurs écrans de téléphones ou d’ordinateur. L’événement était diffusé en direct sur le compte Instagram de @dior et sur le site de la marque. Il a eu lieu en plein air, sur la Piazza del Duomo dans la ville de Lecce, au sud de l’Italie.

Tout le monde a participé avec beaucoup d’enthousiasme à ce projet, on s’est dit: ‘essayons, travaillons à distance, avec le zoom, mais allons de l’avant!’ Et quand nous avons vu la collection, on s’est dit ‘c’est un miracle’. Nous ne croyions pas y arriver un jour“, a confié à l’AFP Maria Grazia Chiuri, directrice artistique des collections prêt-à-porter et Haute Couture de Dior. Mardi, la créatrice italienne et son atelier ont dévoilé leur dressing pour la saison croisière 2021 (ou pré-collection printemps 2021).

Sans spectateur, les mannequins castés pour la croisière Dior ont défilé en musique et entre des danseurs. Le chanteur italien Giuliano Sangiorgi a conclu le show en interprétant un titre au piano, accompagné d’un orchestre de musiciens protégés par des masques.

Heureuse de pouvoir reprendre son activité, l’industrie de la mode n’oublie pas la menace du coronavirus…

Source: Lire L’Article Complet