Disparition de Tiphaine Veron : ses proches interpellent Emmanuel Macron

Tiphaine Veron a disparu en 2018 alors qu’elle se trouvait en vacances au Japon. Sa famille compte bien interpeller le Chef de l’Etat lors de sa visite à Poitiers, ville d’origine de la jeune femme, le 18 octobre 2021.

Restez informée

Ils ne vont pas laisser l’occasion. La famille de Tiphaine Veron, introuvable depuis 2018, compte bien profiter de la présence, le 18 octobre 2021, d’Emmanuel Macron à Poitiers pour remettre le dossier judiciaire sur le devant de la scène. En effet, le président de la République se rend en terres poitevines pour lancer les Etats généraux de la justice. « On espère que la disparition de Tiphaine, dossier emblématique de la justice de Poitiers, sera évoqué », a tweeté sur son compte le frère de la disparue, Damien Véron.

L’affaire est complexe, d’autant que la coopération avec la justice japonaise n’est pas simple. Fin juillet 2018, Tiphaine, en vacances dans le nord-est du Japon, ne donne plus signe de vie. Cette jeune femme épileptique de 36 ans avait quitté son hôtel pour aller se promener, rapporte Le Parisien, laissant dans sa chambre ses papiers et ses effets personnels. Depuis trois ans, les recherches effectuées sur place n’ont rien donné et les enquêtes judiciaires menées tant en France qu’au Japon n’ont guère abouti. Une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » est toujours en cours au tribunal de Poitiers. De nouvelles investigations ont récemment été demandées par la juge d’instruction aux autorités nippones. La famille de Tiphaine déplore que la piste criminelle n’ait jamais été sérieusement envisagée.

Elie Semoun et Fanny Ardant se mobilisent

Fin juillet 2021, lors d’un déplacement au Japon dans le cadre des Jeux Olympiques, Emmanuel Macron avait parlé de ce dossier au Premier ministre, demandant à la justice japonaise que « l’enquête soit faite avec sérieux et de manière approfondie ». Aujourd’hui, à Poitiers, le frère de la jeune femme compte bien demander au Président « de ne pas lâcher la pression sur le Japon ». Il compte d’ailleurs se rendre sur place, avec les avocats de la famille, l’an prochain. Très actifs sur les réseaux sociaux, les proches de la jeune femme ont mobilisé l’opinion à maintes reprises. Une marche pour retrouver Tiphaine avait d’ailleurs rassemblé des centaines d’anonymes dans les rues de Poitiers en novembre 2018. En juillet 2020, l’humoriste Élie Semoun publie sur Twitter une vidéo pour Tiphaine. En août 2021, c’est l’actrice Fanny Ardant qui a accepté de prêter sa voix pour un film de quelques minutes destiné à lever 60.000 € de fonds pour financer le déplacement d’un enquêteur et de l’avocat de la famille au Japon.

Le président de République se déplace ce lundi 18 à Poitiers. #EmmanuelMacron On espère que la disparition de Tiphaine, dossier emblématique de la justice de Poitiers sera évoqué #Tiphaineveron La CRI est arrivée au Japon. Nous comptons enfin sur la collaboration des japonais 💪 pic.twitter.com/7fAukmdCYM

A lire aussi : Disparition inquiétante d’une adolescente dans le Tarn : un appel à témoins est lancé

Source: Lire L’Article Complet