Divorce de Bill Gates : sa femme Melissa sous très haute protection

Aperçue à New York, Melinda Gates était loin d’être seule. Quelques semaines après l’annonce de son divorce avec Bill Gates, elle était sous très haute protection, jeudi 8 juillet.

En juin, Melinda Gates revenait sur le devant de la scène médiatique pour une grosse mise au point. Celle qui a demandé le divorce de Bill Gates a assuré ne pas avoir fait appel à un détective privé pour faire suivre le fondateur de Microsoft en vue de cette séparation. Pour fuir la tempête médiatique, qui a suivi l’annonce de son divorce, après 27 ans de mariage, Melinda Gates s’était isolée sur l’île privée de Calivigny, en plein cœur des Caraïbes. Le 1er juillet, elle était reçue par Emmanuel Macron mais jeudi 8 juillet, elle a été aperçue dans les rues de New York, sous très haute protection.

La future ancienne madame Bill Gates a été surprise au club privé Zero Bond, entourée de six gardes du corps et de trois SUV. En général, même les plus grandes stars n’ont que deux voitures qui les accompagnent. Un tel niveau de sécurité est habituellement réservé aux personnes des plus hauts niveaux du gouvernement ou aux anciens présidents, rappelle Page Six. Celle qui a vécu plus de 27 années aux côtés du milliardaire américain a également été aperçue au restaurant Bubby’s à Tribeca et a séjourné dans un hôtel branché du centre de Manhattan.

Melinda Gates, cible des complotistes américains

Outre le divorce très médiatique des Gates, une autre affaire avait fait couler beaucoup d’encre à leur sujet, outre-Atlantique. Des complotistes affirmaient en effet l’ancien couple aurait utilisé la campagne de vaccination contre le Covid-19 pour implanter des micropuces à la population. Cette affaire pourrait peut-être expliquer un tel niveau de protection.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet